Tagtik

Centenaire, le Tour de Catalogne n'a connu que 3 vainqueurs belges

Tremplin idéal vers les Ardennaises ou premier bloc de préparation vers les grands tours, la Volta a Catalunya, créée en 1911, est la quatrième plus ancienne épreuve par étapes après le Tour de France (1903), le Tour de Belgique (1908) et le Giro (1909). Empruntant les routes des Pyrénées avec des incursions fréquentes en Andorre, c'est une course d'une semaine particulièrement exigeante, au profil redoutable.

Annulée en 2020 en raison de la pandémie de coronavirus, (une première depuis la guerre civile espagnole), la centième édition du Tour de Catalogne aura lieu cette année du 22 au 28 mars. Ses organisateurs ont choisi de conserver intégralement le parcours prévu en 2020 pour une bataille qui ne manquera pas d'attirer les stars des grands tours.

Plateau relevé

Depuis les années '70, le Tour de Catalogne peut en effet compter sur la participation des meilleurs grimpeurs et des meilleurs coureurs par étapes étrangers, qui viennent se tester lors d'une épreuve qui propose plusieurs arrivées au sommet et, depuis peu, un chrono. Cette année, Richard Carapaz, Chris Froome, Nairo Quintana, Adam et Simon Yates, Gerraint Thomas, Richie Porte, Alejandro Valverde, Steven Kruisjwijk, George Benett, Marc Soler, Enric Mas, Esteban Chaves ou Wilco Kelderman seront au départ, rejoints par une liste impressionnante de jeunes espoirs comme le Portugais Joao Almeida, l'Australien Jai Hindley, deuxième du Giro 2020, le Français Clément Champoussin ou l'Allemand Lennard Kamna, révélation du dernier Tour de France en montagne.

100 ans, 3 Belges

Sur les 99 éditions disputées jusqu'ici, la course n'est revenue que 3 fois à un coureur belge, très loin des 60 victoires espagnoles.

Richard Van Genechten (1958)
Vous ne connaissez pas ce Richard Van Genechten? Pourtant ce grimpeur de talent n'était pas n'importe qui dans les années '50. En 1954, il termine troisième du classement de la montagne du Tour de France derrière sa Majesté Federico Bahamontes et Louison Bobet. Lors de l'étape du Mont Ventoux, l'année suivante, il tombe de son vélo à bout de forces et il est mis sous oxygène avant d'être transporté par ambulance à l'hôpital. Une préfiguration troublante de la mort de Tom Simpson sur les pentes du géant de Provence, douze ans plus tard. En 1956, il s'adjuge la Flèche wallonne et termine deuxième de Gand-Wevelgem et Liège-Bastogne-Liège. En 1958, il devient le premier Belge à s'adjuger le Tour de Catalogne.

Eddy Merckx (1968)
En septembre 1968, Eddy Merckx, 23 ans, enlève deux étapes, dont le contre-la-montre décisif de la sixième étape sous le mythique maillot Faema. Il remporte son duel avec Felice Gimondi et le Tour de Catalogne avec 33 secondes d'avance sur l'Italien et plus de 4 minutes sur Luis Ocana. Ses équipiers Roger Swerts et Guido Reybrouck ont également chacun remporté une étape dans ce qui est considéré par les spécialistes comme la plus belle édition de la Volta.

Freddy Maertens (1977)
En 1977, Freddy Maertens (Flandria), le meilleur sprinter du monde à l'époque, fait encore mieux en s'adjugeant 5 des 11 (demi)-étapes, dont le prologue et un chrono de 26 km, où il doit reprendre 31 secondes à son rival Johan De Muynck (Brooklyn). Il en reprendra finalement 55 pour s'imposer devant son compatriote et Joop Zoetemelk. La même année, au cours d'une de ses meilleures saisons, il a gagné en mai le Tour d'Espagne (et 13 étapes) ainsi que Het Volk, 4 étapes et le classement final de Paris-Nice, 7 étapes du Tour d'Italie et 1 étape du Tour de Suisse.

Même si on espère évidemment voir nos compatriotes à leur avantage cette saison, on voit mal un Belge s'imposer sur une épreuve de cette trempe. On surveillera donc Harm Vanhoucke ou Thomas De Gendt pour un succès partiel.

Deux arrivées au sommet, un chrono, partout vallonné

Le lundi 22 mars, les coureurs s'élanceront de Calella, sur la Costa Brava pour une boucle de 178 bornes. Le lendemain, premier rendez-vous de vérité avec un chrono autour du lac de Banyoles. La troisième étape, mercredi, sera la chasse gardée des grimpeurs avec une arrivée au sommet à la station de ski de Vallter 2000 (victoire d'Adam Yates en 2019). Jeudi, retour vers les cimes et nouvelle arrivée au sommet du Port Ainé. Enfin, avant la traditionnelle arrivée à Barcelone et les multiples escalades de la côte de Montjuich, dimanche, les sprinters auront deux chances de s'imposer à Manresa puis Mataro. Pour rappel, le dernier vainqueur de la course est le Colombien Miguel Angel Lopez devant Adam Yates et Egan Bernal, ce qui suffit à situer le niveau.

Le parcours
La carte du Tour de Catalogne 2021


Les étapes

Lundi 22 mars : Calella - Calella
Mardi 23 mars : Banyoles - Banyoles, CLM individuel
Mercredi 24 mars : Canal olympique - Valter 2000
Jeudi 25 mars Ripoll - Port Ainé
Vendredi 26 mars : La Pobla de Segur - Manrese
Samedi 27 mars: Tarragone - Mataro
Dimanche 28 mars : Barcelone - Barcelone

(LM/Picture : David Marcu @Unsplash)

Toutes les étapes du centième Tour de Catalogne seront diffusées en direct sur Eurosport 

Video : En 1958, Richard Van Genechten gagne la 38e édition du Tour de Catalogne


Video: 1968, Eddy Merckx écrase la course


Cet article, écrit par la rédaction de Tagtik est paru pour la première fois sur le site de notre client Proximus Pickx, rubrique cyclisme.

Léopold Marie

Léopold Marie

Journaliste FR en mouvement perpétuel - Sports, mobilité, environnement

Pour aller plus loin