Tagtik

Webber: "Grosjean, c'est le débile du premier tour..."

(AgenceSport) Les choses ne s'arrangent pas pour le Français Romain Grosjean (Lotus), accusé par l'Australien de Red Bull d'être devenu le spécialiste des incidents du premier tour. Pour Webber, Grosjean n'a tout simplement pas sa place en F1.

Harponné par Romain Grosjean dès le premier virage du Grand Prix du Japon, Mark Webber ne décolérait pas après cette nouvelle manoeuvre hasardeuse du pilote français, accusé de fausser la course à répétition. Le pilote australien de Red Bull n'a pas hésité à traiter Grosjean de "débile du premier tour" tant il est agacé par son comportement indigne d'un pilote de F1 selon lui. Il est vrai que si Webber a achevé le Grand Prix à la 9e place alors qu'il l'avait commencé en première ligne, le crash provoqué par Grosjean y est pour beaucoup. "C'est frustrant, car on essaye tous d'obtenir des résultats décents, chaque week-end, alors que Grosjean essaye juste d'arriver le plus vite possible au troisième virage de chaque course", a ironisé Webber devant la presse britannique. "Peut-être qu'il a besoin d'un autre petit séjour en vacances", a persiflé l'Australien, rappelant ainsi la suspension déjà infligée à Grosjean pour un incident similaire à Spa (photo). Une punition qui avait permis à Jérôme D'Ambrosio de retrouver provisoirement un volant à Monza. "Il faut vraiment qu'il se remette en question. C'était complètement de sa faute. Combien d'erreurs faut-il qu'il fasse? Combien de fois la même erreur? Autant d'incidents au premier tour, ça devient vraiment embarrassant pour lui, à ce niveau-là...", a déploré Webber qui ne s'est pas privé d'aller expliquer au team Lotus ce qu'il pensait de son pilote. Ayant manifestement quelque peu perdu son sang froid, Webber s'est en effet attaqué avec ses pieds et ses poings à la porte et aux parois du bungalow réservé à Lotus dans les paddocks. On l'a vu ensuite s'en prendre verbalement à Grosjean et le traiter de tous les noms d'oiseaux, si l'on en croit un membre du team Lotus qui assistait à la '"conversation" entre les deux hommes. (LB/Picture : Belga)

Pour aller plus loin