Tagtik

Quand Coucke descendait dans le vestiaire pour parler tactique

Selon Hein Vanhaezebrouck, le président anderlechtois serait descendu dans le vestiaire à plusieurs reprises pour donner des conseils tactiques à ses joueurs et son entraîneur...

Dans sa première interview depuis son licenciement d'Anderlecht, Hein Vanhaezebrouck s'en prend allègrement à Marc Coucke, le président du club bruxellois..

Une fois le départ d'HVH acté, c'est le Hollandais Fred Rutten qui a repris les rênes du Sporting Anderlecht, mais on ne peut pas dire que, jusqu'ici, ce changement d'entraîneur ait été un franc succès. Le manque de qualité au sein du noyau mauve saute aux yeux semaine après semaine et déception après déception. De quoi se demander si le départ de Vanhaezebrouck était vraiment le bon choix.

"J'ai été surpris sur le moment, je ne m'y attendais pas. J'étais parfaitement conscient de nos difficultés, mais nous étions toujours quatrièmes", explique Vanhaezebrouck à Sporza. "Michael Verschueren m'a signalé qu'il avait été décidé à l'unanimité d'arrêter notre collaboration, alors que quelques semaines plus tôt, on me disait qu'on allait poursuivre et renforcer l'équipe. C'est une décision impulsive prise par quelqu'un qui en avait assez", raconte Vanhaezebrouck en pointant Marc Coucke du doigt.

Plus étonnant encore, le président anderlechtois serait descendu dans le vestiaire à plusieurs reprises à la mi-temps des matchs pour donner des conseils tactiques aux joueurs et à l'entraîneur. Comme ce fût le cas contre La Gantoise, se remémore Vanhaezebrouck. "Quand ton président vient dans le vestiaire pendant le repos pour expliquer aux joueurs qu'ils doivent être plus présents au marquage ou dans les duels, c'est comme si on baissait ton froc. C'est inimaginable. Je suis heureux que mes assistants soient parvenus à me calmer à l'époque," conclut-il.

(LpR avec Skwadra- Source: Sporza/Illustration picture: Twitter)

LpR

LpR

Sport and data journalist @Tagtik - Crystal Palace, Andy Hampsten, Antoine Blondin & Sachin Tendulkar - redaction@tagtik.be

Pour aller plus loin