Tagtik

Une révolution dans la sécurité du Tour des Flandres

En suivant le déplacement des grappes de spectateurs le long du parcours, via leur signal GSM, les autorités peuvent désormais évaluer en permanence la pertinence du dispositif policier et sécuritaire mis en place... Une expérience inédite menée avec la complicité de Proximus.

L'opérateur télécom Proximus a profité du 103e Tour des Flandres pour présenter une innovation qui fera date.

Proximus a en effet 'tracké' le signal GSM de milliers de spectateurs au bord des routes du 'Ronde' pour suivre et analyser les déplacements de la foule. Grâce à ces données, le centre de crise d'Audenarde et la Province de Flandre Orientale ont lancé une expérience inédite qui pourra sans doute être reproduite en d'autres occasions.

En suivant le déplacement des grappes de spectateurs le long du parcours, les autorités peuvent en effet évaluer en permanece si d’éventuelles mesures supplémentaires de sécurité sont nécessaires ou si des renforts doivent être envoyés sur un point précis pour encadrer du public et des coureurs.

Ces 'heatmaps' (des cartes signalant les 'points chauds') ont été établies sur la base de la masse des signaux GSM. Proximus est évidemment incapable de dire où se trouvait votre GSM perso au moment où le vainqueur a franchi la ligne, mais le système repère parfaitement les déplacements en grappe.

Avec cette expérience menée ce dimanche, Proximus a tout simplement créé la plus grande carte thermique jamais réalisée à l'aide de signaux GSM en Belgique.

(LpR avec Skwadra /Illustration picture: Pixabay)

LpR

LpR

Sport and data journalist @Tagtik - Crystal Palace, Andy Hampsten, Antoine Blondin & Sachin Tendulkar - redaction@tagtik.be

Pour aller plus loin