Tagtik

Pourra-t-on bientôt encore skier en France?

"Les hivers bien enneigés seront de plus en plus rares et les hivers peu enneigés de plus en plus fréquents", prévient Météo France. Même les canons à neige, déjà largement sollicités aujourd'hui, deviendront inopérants avec des températures supérieures à 0 degré.

"Où trouver de la neige?". Chaque année, à pareille époque, la même question se pose aux fans de glisse lors de la réouverture des stations de sports d'hiver.

Selon des calculs effectués par l'Observatoire pyrénéen du changement climatique, l'enneigement dans les Pyrénées pourrait en effet diminuer de moitié à l'horizon 2050.

En cause, selon ces projections, des températures qui augmenteront de 1,4 à 3 °C d'ici une trentaine d'années. Conséquence: 80 des 300 stations de ski pyrénéenne de moyennes montagnes (entre 1 000 et 2 000 mètres d'altitude) seraient alors menacées de fermeture.

Mais il n'y a pas que les amateurs de ski qui subissent les désagréments de ce manque de neige chronique : la faune et la flore de montagne sont, elles aussi, repoussées en plus haute altitude.

En cette période propice aux vacances de ski, les responsables de nombreuses stations françaises se rongent les ongles. Tous les massifs montagneux souffrent du manque de neige ces dernières années, mais c'est dans les Pyrénées que l'alerte est la plus critique avec une situation plus vue depuis 22 ans.

"On a eu des hivers problématiques, mais là, même en altitude, il n'y a rien. De mémoire, ça fait au moins 20 ans que ça n'est pas arrivé. On attend le froid avec impatience", avoue à RTL Jean-Claude Dupla, le directeur de la station de Saint-Lary Soulan, dans les Hautes-Pyrénées, où seules quatre pistes sur 56 étaient ouvertes il y a quelques jours.

Au total, sur la trentaine de stations de ski recensées dans les Pyrénées françaises, 13 stations n'avaient pu ouvrir qu'en partie leurs domaines aux skieurs.

"Je me demande si dans 10 ans, je pourrai encore faire du ski. J'ai bien peur que non", s'inquiètait l'Ariégeoise Perrine Laffont, médaillée d'or en ski de bosses aux Jeux olympiques de Pyeongchang 2018, le 4 janvier sur franceinfo. La championne olympique a expliqué qu'elle avait de plus en plus de mal à trouver de la neige dans les stations françaises.

Une étude du Centre national de recherches météorologiques français semble lui donner raison puisqu'elle prédit "une réduction massive des quantités de neige naturelle sur les massifs montagneux au cours du XXIe siècle". Même son de cloche du côté de Météo France : "Les hivers bien enneigés seront de plus en plus rares et les hivers peu enneigés de plus en plus fréquents". Même les canons à neige, déjà largement sollicités aujourd'hui, deviendront inopérants avec des températures supérieures à 0 degré.

Pour l'heure, que les amateurs de glisse se rassurent, les stations des Alpes ont pu progressivement résorber leur retard d'enneigement. Et les pistes sont ouvertes...

(LpR/ Picture : Pixabay)

LpR

LpR

Sport and data journalist @Tagtik - Crystal Palace, Andy Hampsten, Antoine Blondin & Sachin Tendulkar - redactionfr@tagtik.be

Pour aller plus loin