Tagtik

Jeux d'hiver : "le doublement des contrôles antidopage est une farce"

Les Jeux olympiques d’hiver 2010 débutent dans deux semaines à Vancouver. Un expert allemand de la lutte antidopage lance un fameux pavé dans la mare

Il y a quatre ans, les Jeux olympiques d'hiver de Turin avaient été marqués par un vaste scandale de dopage, qui avait touché l'équipe autrichienne de ski de fond et de biathlon. Alors que la ville canadienne de Vancouver s'apprête à accueillir la 21e édition des Jeux et que des mesures particulières ont été prises pour lutter contre le dopage, le spécialiste allemand Werner Franke met sérieusement en doute l'efficacité de celles-ci. Pour Werner Franke, le doublement annoncé des contrôles antidopage réalisés à Vancouver par rapport à Turin en 2006 est une farce. Franke avait révélé dans les années 1990 les ravages du dopage dans le sport est-allemand. "Je suis d'avis que dans les épreuves d'endurance, la majorité des athlètes de pointe sont dopés", explique-t-il. "Celui qui va à Vancouver et se fait prendre vient de la planète Mars, car les tests sont réalisés de façon inintelligente". Franke ne cite pas d'athlète ou de discipline en particulier, mais n'a jamais caché sa suspicion à l'égard du biathlon et du ski de fond. "Je ne suis pas optimiste pour l'avenir de la lutte contre le dopage. Ceux qui y participent le font en hésitant. L'hormone de croissance IFG1 circule dans le sport depuis vingt ans, mais on n'a toujours pas le moyen de le prouver. On offre des lingots d'or d'une valeur d'un million de dollars à des athlètes, mais la seule chose qui mérite d'être financée dans le sport ne reçoit que des montants ridicules", conclut t-il. (L.M. / Picture : photo news)

Pour aller plus loin