Tagtik

Le placebo conditionné : une méthode pour se guérir soi-même

Le placebo est un phénomène bien connu en médecine. Un produit n'ayant aucun effet thérapeutique intrinsèque est capable d'améliorer l'état d'un malade. Ces "faux médicaments" ont un impact direct sur le cerveau. Ils activent la production d'endorphines, les hormones du plaisir et du soulagement.

Saviez-vous que votre cerveau est capable d'apprendre à se conditionner pour traiter des pathologies légères ?

Explications. L'équipe du psycho-immunologue Mangfred Schedlowski a étudié les mécanismes du conditionnement psychologique auprès de patients allergiques puis de personnes souffrant de psoriasis, de trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité (TDAH), d'arthrite ou de diverses maladies auto-immunes.

Lors de leurs recherches, ils ont découvert qu'il existait une manière d'activer soi-même l'effet placebo. Basé sur le conditionnement Pavlovien, le principe est d'entraîner son cerveau à associer le pouvoir thérapeutique d'un médicament à un stimulus neutre. En associant, par exemple, le médicament avec une boisson au goût puissant. Ceci dans le but de pouvoir au fur et à mesure diminuer la consommation du médicament. 

Autre exemple, si vous avez des céphalées et que vous prenez un analgésique, massez-vous les tempes, au moment de la prise de votre comprimé, avec de huile de menthe poivrée. En transférant l'effet du médicament sur cette substance anodine, il est possible qu'après quelques séances, seule l'huile de menthe poivrée suffise à vous soulager. Le menthol ayant également un effet analgésique reconnu de par ses propriétés anti-douleur et anti-inflammatoires.

Résultat ? Votre cerveau a associé l'effet thérapeutique à la substance neutre. C'est ce que les scientifiques nomment 'l'effet de guérison apprise'.

Le placebo conditionné convient pour certaines pathologies légères de la vie quotidienne comme les céphalées ou les problèmes de sommeil. Cette méthode peut vous aider à diminuer peu à peu la dose de médicaments.

Restez prudents cependant. Si vous souffrez de maladies graves, ne faites bien entendu pas l'impasse sur votre de traitement. De même, si vous souffrez de douleurs ou d'insomnie chroniques, consultez votre médecin.


(Fabienne van Elmbt - Source : Cerveau & Psycho - Picture : Pixabay/Luisella Planeta Leoni)

 

Fabienne van Elmbt

Fabienne van Elmbt

Rédactrice web / Life Coach

Pour aller plus loin