Tagtik

Rentrer au pays, un casse-tête pour 30.000 Belges

Ce lundi, il restait encore environ 30 000 Belges coincés à l'étranger, dont beaucoup souhaitent rentrer chez eux, estimant logiquement qu'une fois revenus au pays, ils pourront compter sur de meilleurs soins médicaux, en cas d'infection par le coronavirus.

Alors que de plus en plus de pays verrouillent leurs frontières ou ferment leur espace aérien, rentrer en Belgique peut s'assimiler à un véritable casse-tête. Si souhaitez le faire, mieux vaut s'y atteler dès que possible, selon le ministre des Affaires étrangères Philippe Goffin (MR), qui a invité dimanche les Belges en déplacement dans des pays où il est impossible de trouver un vol pour rentrer au pays, à se faire connaître sur la plateforme travellersonline.diplomatie.be.

Aux Canaries, au Maroc, au Sénégal mais aussi dans certains pays d'Asie (Vietnam, Cambodge), trouver un avion pour rentrer en Belgique est un jeu de piste impossible et les sièges disponibles sont une denrée rare, confirment de nombreux témoignages.

"Il est préférable de contacter l'ambassade (de Belgique du pays où vous vous trouvez, ndlr), qui est la mieux informée de la situation locale", a expliqué le ministre. Les services des Affaires étrangères répètent qu'elles mettront tout en œuvre pour ramener les Belges en Belgique. "Cela coûte beaucoup d'argent, mais nous devons absolument trouver des solutions pour ces personnes."

(LpR avec Fausto / Photo: Pixabay)

LpR

LpR

Sport and data journalist @Tagtik - Crystal Palace, Andy Hampsten, Antoine Blondin & Sachin Tendulkar - redaction@tagtik.be

Pour aller plus loin