Tagtik

1 Belge sur 10 soufre de l'agressivité au travail

C'est le constat inquiétant dressé par une enquête rendue publique le 6 mars...

Insultes, violences physiques, menaces, ... des comportements qui sont malheureusement le lot d'un travailleur sur dix en Belgique. C'est le constat inquiétant dressé par une enquête de l'IDEWE, le service externe pour la prévention et la protection au travail, rendue publique mercredi.

11,4% des personnes interrogées déclarent avoir été confrontée à un comportement agressif sur leur lieu de travail au moins une fois durant les 6 derniers mois. Pour 1,3% des répondants, c'est même chaque semaine. Ces comportements sont plus fréquents chez les hommes que chez les femmes, note encore l'enquête, qui porte sur un échantillon de plus de 45.000 travailleurs belges, sondés entre 2016 et 2018.

Ces comportements agressifs restreignent la sécurité, le bien-être et la santé des travailleurs, regrette l'IDEWE qui relève que les victimes de cette agressivité présentent un risque presque deux fois plus élevé de faire un burn-out.

Remarque importante cependant, dans près de la moitié des cas, il s'agit d'agressions commises par des personnes externes à l'entreprise ou l'administration concernée: citoyens, clients, patients ou élèves peuvent en être les auteurs. C'est typiquement le cas, par exemple, dans le secteur des soins de santé.

Les métiers les plus concernés? C'est dans le secteur de la construction que ces comportements agressifs sont les plus fréquents (16,2%), devant celui des administrations publiques (14,5%) et de l'industrie (13,4%).

(LpR avec Belga/Photo by Venveo on Unsplash)

 

LpR

LpR

Sport and data journalist @Tagtik - Crystal Palace, Andy Hampsten, Antoine Blondin & Sachin Tendulkar - redaction@tagtik.be

Pour aller plus loin