Tagtik

Coupe du Monde : les sponsors de la Belgique et de la Hollande en plein doute

La société de messagerie GLS et la chaîne de grands magasins Carrefour, deux sponsors des Diables Rouges, n'amèneront ni clients ni invités à la prochaine Coupe du Monde, disputée au Qatar cet hiver. Le motif de cette distanciation? Le non respect des droits de l'homme par le pays-hôte.

"Nous estimons qu’il vaut mieux ne pas utiliser le Mondial à des fins commerciales", souligne l’entreprise néerlandaise GLS, active dans la livraison de colis, qui ne mènera en conséquence aucune campagnes pour la Coupe du Monde en Belgique.

La chaîne de supermarchés Carrefour a, elle annoncé qu'elle prévoyait toujours une action autour des Diables Rouges mais "sans lien avec la Coupe du Monde."

L'équipe nationale des Pays-Bas a également vu certains des ses sponsors renoncer à un voyage au Qatar. La banque ING, la loterie néerlandaise, la chaîne de distribution Albert Heijn, l'entreprise de télécoms KPN et Bitvavo (cryptomonnaies) ont annoncé la semaine dernière qu'ils ne se rendraient pas au Qatar.

L'Union Belge de football a engagé un dialogue avec ses sponsors autour du tournoi organisé au Qatar et souhaite travailler localement avec des entreprises qui ont signé une charte des droits de l'homme et des conditions de travail respectueuses.

Six autres sponsors des Diables Rouges, soucieux de la situation des droits de l'homme au Qatar, n'ont rien fait de plus que d'exprimer leur soutien et leur confiance dans le projet de l'Union Belge

(LpR avec Skwadra/Picture : Unsplash)

LpR

LpR

Sport and data journalist @Tagtik - Crystal Palace, Andy Hampsten, Antoine Blondin & Sachin Tendulkar - redaction@tagtik.be

Pour aller plus loin