Tagtik

Coronavirus: l'épidémie entre en prison

L'épidémie de covid-19 se répand partout et a priori, il n'y a donc aucune raison qu'elle ne touche pas les prisons du pays, où les conditions de vie, la densité de la population, les dispositifs sanitaires et les conditions de travail sont catastrophiques. C'est donc sans surprise que l'on a appris lundi que 32 gardiens de prison et une cinquantaine de détenus étaient infectés par le coronavirus.

Du côté des détenus, ce sont quatre prisonniers qui été testés positifs au coronavirus et qui sont actuellement pris en charge médicalement. Deux d'entre eux ont même dû être hospitalisés, annonce l'administration pénitentiaire.

Trois des quatre cas ont été signalé à la prison de Turnhout et ont été redirigés vers le centre médical de la prison de Bruges. Un des trois détenus soignés à Bruges a finalement été admis dans un hôpital extérieur. Le quatrième cas concerne un détenu de la prison de Forest, lui aussi transporté dans un hôpital, à Bruxelles.

Cinquante-trois autres détenus ont par ailleurs été isolés par précaution du reste de la population carcérale, parce qu'ils présentaient des symptômes légers, comme de la fièvre, et sont surveillés médicalement. Ils pourraient être soumis rapidement à un test.

Du côté des gardiens, depuis le début de l'épidémie, 32 membres du personnel ont également subi un test de détection qui s'est révélé positif. Six sont déjà officiellement guéris et ont repris le travail. Les 26 gardiens restants sont en arrêt de travail.

(LpR avec Belga - Picture : Ichigo121212 via Pixabay)

LpR

LpR

Sport and data journalist @Tagtik - Crystal Palace, Andy Hampsten, Antoine Blondin & Sachin Tendulkar - redaction@tagtik.be

Pour aller plus loin