Tagtik

Confinement : déjà 5000 infractions traitées

Les différents parquets belges ont déjà été saisis d'environ 5.000 infractions ou violations des mesures décidées par les autorités pour freiner la propagation du Covid-19, annonce De Standaard ce mardi.

Depuis le 19 mars, date de l'entrée en vigueur du lockdown, 5.000 dossiers ont été réglés ou sont en cours de traitement. Ils impliquent principalement des adultes, le Collège des procureurs généraux n'ayant pas eu connaissance jusqu'ici d'affaires concernant des mineurs.

Certains tribunaux souhaiteraient que l'on s'appuie sur les vertus de l'exemplarité et que les fautifs soient condamnés avant l'été via une procédure accélérée. "Les chiffres prouvent que les contrôles sur le respect des mesures sur le coronavirus sont une priorité pour les parquets. Le règlement à l'amiable est souvent envoyé le jour même", explique Erwin Dernicourt, président du Collège des procureurs généraux, dans De Standaard ce mardi.

M. Dernicourt reconnaît qu'il y a des différences notables de traitement d'un parquet à l'autre. "90% des dossiers sont réglés à l'amiable, mais nous nous attendons à ce que certaines amendes soient contestées. Certains recevront une assignation à comparaître, mais alors se pose la question de quand ils seront jugés", explique-t-il.

Il est vrai que, confinement oblige, la justice fonctionne actuellement au ralenti et qu'il ne sera pas facile d'organiser la tenue de procès accélérés ou de prononcer des condamnations avant les vacances d'été.

(LpR avec Belga- Source: De Standaard - Picture : Timon Studler via Unsplash )

LpR

LpR

Sport and data journalist @Tagtik - Crystal Palace, Andy Hampsten, Antoine Blondin & Sachin Tendulkar - redaction@tagtik.be

Pour aller plus loin