Tagtik

Le rêve de Paul Magnette

Continuant d'affirmer que le PS n’entrera pas dans une majorité avec la N-VA, Paul Magnette, tête de liste du PS pour les européennes et porte-parole du parti pour la campagne électorale, a fait part de ses rêves dans une interview accordée à l’hebdomadaire flamand Humo. Il appelle de ses voeux une “coalition progressiste” avec les Verts (Ecolo et Groen) et les chrétiens-démocrates (cdH et CD&V) mais sans les libéraux du MR et de l’Open Vld.

“Une coalition de centre-gauche avec les Verts et les chrétiens-démocrates, ce serait parfait. Comme Ecolo, nous estimons que le climat est une thématique très importante. Et comme nous, le CD&V considère les syndicats comme des partenaires, au lieu de chercher la confrontation”, avance le bourgmestre de Charleroi.

Selon Paul Magnette, il n’est pas exclu qu'une hypothétique alliance PS-sp.a, Ecolo-Groen, CD&V-cdH puisse obtenir une majorité, y compris en Flandre, après le scrutin du 26 mai. “Groen peut être le grand vainqueur, le CD&V peut grapiller des voix à la N-VA et le sp.a peut surprendre”, juge-t-il.

Pourtant, au sud du pays, les relations entre le PS et le cdH sont assez glaciales depuis que les centristes ont fait basculer la majorité wallonne au profit du MR en juin 2017. “Cette trahison a causé des blessures profondes mais nous tentons d’oublier”, tempère Paul Magnette qui estime que le remplacement de Benoît Lutgen par Maxime Prevot à la tête du cdH, change la donne.

Rappelons que Paul Magnette et Maxime Prevot se sont côtoyés durant trois ans au sein du gouvernement wallon que dirigeait le chef de file carolo.

(LpR/Picture : Pixabay)

LpR

LpR

Sport and data journalist @Tagtik - Crystal Palace, Andy Hampsten, Antoine Blondin & Sachin Tendulkar - redaction@tagtik.be

Pour aller plus loin