Tagtik

Ces célébrités qui se lâchent sur Twitter sous un pseudo

"Redevenir personne quand on est quelqu'un", c'est sans doute là la véritable motivation derrière ces pseudo-comptes...

Qu’ont en commun le sénateur républicain Mitt Romney, Marine Le Pen, l'acteur Lorant Deutsch ou le basketteur Kevin Durant ? Ils utilisent tous un pseudo pour se lâcher sur Twitter, loin des contraintes policées de leur compte officiel.

Le sénateur républicain Mitt Romney s’est ainsi fait 'pincer' mardi avec un faux compte Twitter, ouvert il y huit ans au nom de Pierre Delecto, un quidam dont les posts, peu suivis, dénigraient la politique de Donald Trump. Tout ça alors que le compte officiel de Mitt Romney affiche plus de deux millions d’abonnés.

Autre cas similaire, celui de Marine Le Pen. Son alias, Anne Lalanne, a été démasqué il y a deux ans. "@enimar68" (anagramme de Marine suivi de sa date de naissance) ressemblait au compte d'une militante de base du Front National alors que c'était la présidente qui tweetait, attaquant les médias et parlant beaucoup d'elle-même ! Miroir, mon beau miroir...

Autre célébrité cachée sous une fausse identité sur les réseaux sociaux, l'acteur Lorànt Deutsch, féru d'histoire de Paris et de monarchie. Les journalistes de Buzzfeed ont découvert qu'il se cachait sous le pseudo de La Cathelinière et se défendait, sous cette fausse identité numérique, face à ses détracteurs, des historiens de métier: insultes, propos sexistes, approximations complotistes sur le Bataclan, l'acteur se lâchait sous couvert d'anonymat.

Reste le cas, encore plus étonnant, du basketteur Kevin Durant, star de la NBA qui s'avançait masqué sur Twitter pour affirmer que son basketteur préféré, Kevin Durant, était un génie. Drôle d'idée alors que son compte twitter officiel (18 millions d’abonnés) fait déjà figure d'Evangile

Confortablement planquées derrière un paravent d'anonymat, ces stars jouissent sans doute de redevenir, pour quelques tweets de plus, des inconnus à la parole libérée. "Redevenir personne quand on est quelqu'un", c'est sans doute là la véritable motivation derrière ces pseudo-comptes.

(LpR - Souce France Inter:Picture : Pixabay)

LpR

LpR

Sport and data journalist @Tagtik - Crystal Palace, Andy Hampsten, Antoine Blondin & Sachin Tendulkar - redaction@tagtik.be

Pour aller plus loin