Tagtik

Ce que nous coûte la sécurité de la famille royale

L'ensemble des prestations des services de sécurité autour de la famille royale, en Belgique et à l'étranger, représentent une facture supérieure à 15 millions d'euros...

Via une question parlementaire posée par la députée Barbara Pas (Vlaams Belang), on en sait en peu plus sur les chiffres et le coût de la sécurité de la famille royale.

Le détachement de sécurité de la police fédérale auprès du Palais se compose de 195 agents. Ceux-ci s'occupent entre autres de la protection de bâtiments royaux comme le palais royal mais aussi des domaines de Ciergnon et de Laeken.

Outre ces missions exécutées par des agents en uniforme, des policiers en civil sont également chargés de protéger les membres de la famille royale, d'une part et les personnalités étrangères qui sont invitées par le Roi, d'autre part.

Ces missions de protection représentaient 254.000 heures de travail en 2018: 156.000 heures pour la sécurité des membres de la famille royale dans les domaines royaux et 98.000 heures pour leur protection durant leurs déplacements.

L'ensemble de ces prestations ont coûté un total de 15.432.000 euros l’an passé, un montant comparable aux dépenses des années précédentes.

La police preste quotidiennement en moyenne 268 heures de travail pour accompagner le Roi et sa famille quand ils sont en déplacement. Le travail effectué par les gardes du corps de la princesse Elisabeth au Pays de Galles est également repris dans ce total.

Lorsque la princesse Astrid ou le prince Laurent représentent le Roi lors d’une activité officielle, ils bénéficient également d’une protection. Par contre, la Villa Clémentine à Tervuren où habite le prince Laurent et la villa Schönenberg où vivent Astrid et sa famille ne sont pas sous surveillance policière permanente.

Enfin, du personnel de la Défense travaille également pour la famille royale, pour un coût équivalent à à 2,1 millions d'euros en 2018, un montant stable par rapport aux années précédentes.

La famille royale est encadrée par 34 militaires dont 9 officiers, tous mis à disposition par le ministère de la Défense. Le chef du protocole, par exemple, est un militaire et on retrouve du personnel de la défense dans les secrétariats du prince Laurent et de la princesse Astrid. Trois chauffeurs du Palais sont également détachés par la Défense.

(LpR/Picture : Pixabay)

LpR

LpR

Sport and data journalist @Tagtik - Crystal Palace, Andy Hampsten, Antoine Blondin & Sachin Tendulkar - redaction@tagtik.be

Pour aller plus loin