Tagtik

Des distributeurs de masques dans 80 gares

La décision a été annoncée au terme du Conseil National de Sécurité, vendredi dernier : dès le 4 mai, les voyageurs qui utilisent les transports en commun seront obligés de porter un masque. La SNCB ne fait évidemment pas exception à cette règle et le masque sera donc de rigueur dans les gares, sur les quais et dans les trains.

Ce mardi, au terme d'une réunion entre la direction et les syndicats des Chemins de fer, la SNCB a indiqué que des masques en tissu et du gel hydroalcoolique seraient vendus dans 80 gares belges. L'idée est simple : utiliser les distributeurs de snacks et de boissons et remplacer leur contenu habituel par ce matériel indispensable.

La SNCB a également annoncé vouloir équiper tout son personnel en contact direct avec la clientèle de masques chirurgicaux d'ici à lundi. Jusqu'ici, ils devaient les acheter eux-mêmes ou travailler sans masque. Les syndicats indiquent d'ailleurs que si la SNCB ne tient pas cet engagement, les travailleurs concernés ne prendront pas leur service.

Reste la question de savoir qui sera chargé de contrôler le port du masque dans les trains et les gares. Il se pourrait que Securail et les stewards de la SNCB s'en occupent, mais uniquement dans les gares et sur les quais. Dans les trains, c'est plus compliqué puisque seule la police est habilitée à verbaliser les contrevenants. On voit mal, avec le travail qui est le leur actuellement, les policiers se charger en plus de contrôles aléatoires ou réguliers dans les trains.

Dans certaines grandes gares du pays, à Liège Guillemins par exemple, des contrôles de filtrage ont été effectués ces derniers jours via des chicanes et des barrières nadar. Mais leur généralisation n'est pas à l'ordre du jour.

(Léopold Marie - Picture : Estera Nicoi via Unsplash)

Léopold Marie

Léopold Marie

Journaliste FR en mouvement perpétuel - Sports, mobilité, environnement

Pour aller plus loin