Tagtik

C'est prouvé, les radars tronçons font peur

Les radars tronçons remplissent la mission qui leur a été assignée: faire baisser la vitesse excessive des voitures. Si l'on en croit les chiffres communiqués par Bruxelles Mobilité pour le radar installé sur le boulevard Léopold III, en provenance de l'OTAN et de l'aéroport, les résultats sont concluants.

En comparant les infractions commises à cet endroit lors d’une semaine d’avril (du 1 au 7 avril) avec celles enregistrées lors d'une semaine de novembre (du 17 au 23 novembre), 11 % des voitures étaient en infraction en avril pour seulement 7 % en novembre, relève La Capitale. Entretemps, le dispositif avait été installé.

Mêmes résultats en sens inverse, en direction de l'aéroport, avec 7 % des voitures en infractions en avril et seulement 4 % en novembre..

"On constate que le nombre d’infractions sur le boulevard Léopold III a énormément baissé depuis la mise en place du radar tronçon. Bruxelles Mobilité a montré que 90 % des véhicules en infraction roulent à des vitesses comprises entre 50km/h et 69km/h. Et le nombre de grosses infractions a baissé de plus de deux tiers. Cela prouve les effets dissuasifs des radars fixes. Et cela signifie une amélioration de la sécurité de tous les usagers et moins d’amendes à payer pour les automobilistes. Un win-win pour tout le monde", se félicite Elke Van den Brandt (Groen), ministre de la Sécurité routière dans les colonnes de La Capitale.

(LpR - Source : La Capitale/Picture : Pixabay )

LpR

LpR

Sport and data journalist @Tagtik - Crystal Palace, Andy Hampsten, Antoine Blondin & Sachin Tendulkar - redaction@tagtik.be

Pour aller plus loin