Tagtik

Viols à l'ULB : nouvelle alerte contre les faux taxis

Cette fois-ci, une victime présumée se plaint d’un faux chauffeur de Heetch, une entreprise de taxis collectifs prisée par les étudiants.

Une nouvelle mésaventure vécue par une étudiante de l'ULB avec un faux chauffeur de taxi a été postée sur le site "ULB Confessions", indique BX1 ce mardi.

Le 4 novembre dernier, une jeune universitaire âgée de 20 expliquait avoir été violée par un faux chauffeur de Collecto, des taxis appréciés pour leur prix modique, idéaux pour rentrer de soirée lorsqu’on est un peu éméché. Cette fois-ci, il s’agirait d’un faux chauffeur de Heetch, autre entreprise de taxis collectifs prisée par les étudiants.

La victime présumée aurait cette fois été conduite par ce chauffeur mal intentionné au Bois de la Cambre plutôt que chez elle. Elle aurait réussi à s'échapper en s'éjectant du véhicule. Dans son message, l'étudiante met en garde contre les différentes entreprises de co-voiturage: "Faites attention à vous, essayez de ne jamais rentrer seul et vérifier toujours TOUJOURS vos collecto, uber, heetch".

Rappelons que récemment, un suspect avait été arrêté grâce à la plainte d’une autre étudiante de l’ULB, violée à bord d’un faux taxi. Le criminel présumé aurait fait trois autres victimes, avec le même mode opératoire. L’homme s'en prenait jeunes étudiantes circulant seules la nuit.

Si l’enquête le confirme, ce suspect aura commis son dernier méfait dans la nuit du samedi au dimanche 3 novembre. Ce soir-là, une étudiante de l’ULB rentrait d’une soirée sur le campus de la Plaine, à Ixelles, à la salle Jefke, bien connue des étudiants bruxellois.

La jeune femme se rend au point de taxi Collecto le plus proche. La suite est malheureusement tragique....

(LpR- Source BX1/Illustration picture :Pixabay)

LpR

LpR

Sport and data journalist @Tagtik - Crystal Palace, Andy Hampsten, Antoine Blondin & Sachin Tendulkar - redaction@tagtik.be

Pour aller plus loin