Tagtik

Allergique au pollen? La mauvaise saison a débuté

La saison du pollen de bouleau a débuté, annonce ce mardi l'institut Sciensano, qui évoque une "nouvelle vague allergisante". Un premier signal pour les personnes à risques, soit au moins une personne sur 10 en Belgique.

Yeux rouges qui picotent et qui démangent? Larmoiements? Nez qui chatouille? Eternuements? Les signes que la rhinite allergique est de retour...

Rien d'étonnant à cela, puisque la saison du pollen de bouleau a débuté, annonce ce mardi l'institut Sciensano, qui évoque une "nouvelle vague allergisante liée au pollen de bouleau". La concentration dans l'air de ce pollen très allergisant a nettement augmenté samedi dernier, un premier signal pour les personnes à risques, soit au moins une personne sur 10 en Belgique.

Une concentration moyenne de 31 grains de pollen de bouleau par mètre cube d'air a été observée à Bruxelles samedi dernier, ce qui peut suffire à enclencher les premiers symptômes chez les personnes allergiques. On reste heureusement assez loin du seuil critique, fixé à 80 grains/mètre cube, généralement dépassé pendant une quinzaine de jours chaque année.

Le mois de février, anormalement chaud et ensoleillé a favorisé la dispersion des pollens: l'aulne et le noisetier ont ainsi connu des indices polliniques record cette année.

Airallergy, seul réseau officiel de surveillance des pollens et de spores en Belgiquec, est coordonné par l’équipe Mycologie et aérobiologie de Sciensano. Il relève et documente quotidiennement la présence des allergènes dans l’air.

(LpR - Source : Sciensano/Picture : Pixabay)

LpR

LpR

Sport and data journalist @Tagtik - Crystal Palace, Andy Hampsten, Antoine Blondin & Sachin Tendulkar - redaction@tagtik.be

Pour aller plus loin