Tagtik

Voici tout ce qui change au 1er avril

Ce 1er avril, qui inaugure le deuxième trimestre 2020, marque l'entrée en vigueur de toute une série de changement : santé, économie, industrie, mobilité,... de nombreux domaines sont concernés.

Pas de hausse de tarifs chez Belfius et BNP Paribas Fortis

Commençons par une bonne nouvelle. Belfius et BNP Paris Fortis ont finalement renoncé à relever une série de tarifs bancaires à partir du 1er avril, comme prévu initialement. Dans le contexte de l'épidémie de covid-19, les deux banques ont décidé de reporter ces augmentations au 1er juillet, ont-elles expliqué vendredi. Virement manuel et frais de port pour l'envoi d'extraits bancaires étaient notamment concernés.

Fin de la période transitoire pour les nouveaux véhicules interdits en Région bruxelloise.

A partir du 1er avril, tout automobiliste circulant avec un véhicule interdit dans la zone basse émission à Bruxelles s'exposera à des amendes. La période transitoire s'achève en effet puisque les propriétaires de voiture interdites de circulation ont théoriquement eu le temps de s'adapter. Rappelons que depuis le 1er janvier, les véhicules diesel de norme Euro 2 et les véhicules à essence Euro 0 et Euro 1 sont interdits dans la zone basse émission (LEZ) de la Région bruxelloise, en plus des autres catégories déjà interdites à la circulation

Le non-respect de ces règles entraîne la perception d'une amende de 350 euros, qui ne peut être infligée que 3 mois après la précédente.

Compteur à budget placé gratuitement pour les clients en défaut de paiement

En Wallonie, le compteur à budget, un dispositif qui fonctionne par prépaiement de l'énergie via une carte rechargeable, coûte une centaine d'euros, sauf pour les clients protégés (revenu d'intégration sociale, allocation de personne handicapée,...), qui ne doivent rien débourser.

Dès le 1er avril, ce sera également le cas pour les consommateurs déclarés en défaut de paiement par le fournisseur d'énergie, ceux dont la demande de placement est soutenue par le CPAS et ceux qui déménagent et disposaient déjà d'un tel compteur.

Un tel compteur peut être installé sur base volontaire mais est plus généralement le résultat d'une contrainte.

L'ensemble du personnel de Ryanair en Belgique soumis au droit belge

Dès le 1er avril, l'ensemble du personnel belge de Ryanair sera soumis au droit belge. En plus des pilotes et du personnel de cabine, qui bénéficiaient déjà de l'application du droit belge, depusi le 31 janvier, 350 personnes supplémentaires (dont les employés de Workforce, un sous-traitant de la compagnie low cost)., basés dans leur grande majorité à Brussels Airport et travaillant sous un statut moins favorable, se verront proposer un nouveau contrat.

TVA réduite pour les plantes achetées chez un entrepreneur de jardins

Dès ce 1er avril, vous ne payerez plus que 6% de TVA lorsque vous achèterez des plantes ou de fleurs chez un entrepreneur de jardins, contre 21% actuellement. Jusqu'ici, ce taux réduit n'était d'application que lorsque vous achetiez directement chez un horticulteur. Avec cette différence de taux, les propriétaires de jardins étaient encouragés à s'approvisionner directement chez l'horticulteur, ce qui favorisait le marché noir.

Changement de patron chez Audi Brussels

C'est l'Allemand Volker Germann qui prend les rênes ce 1er avril d'Audi Brussels, l'usine basée à Forest. Il remplace le Belge Patrick Danau, qui part à la retraite après 5 ans à ce poste. Audi Brussels fabrique depuis septembre dernier le tout premier modèle 100% électrique de la marque: l'e-tron. Le site emploie 2.500 travailleurs.

Le remboursement des prestations pour les kinés non conventionnés diminué de 25%

A partir de ce 1er avril, le remboursement de toutes les prestations par l'assurance soins de santé est diminué de 25% pour les kinés non conventionnés. Au total, 84,5% des kinésithérapeutes ont adhéré à cette convention, indique l'Inami.

Le ticket modérateur (part personnelle du patient) sera dont plus élevé chez les kinés qui n'auront pas adhéré à la convention, en plus des suppléments éventuels appliqués par ceux-ci.

Possession et consommation de gaz hilarant prohibées à Bruxelles

L'interdiction dans les communes bruxelloises de posséder et consommer du gaz hilarant entre en vigueur ce 1er avril et sera inscrite au règlement général de police commun aux 19 communes. C'est une mesure de protection de certains jeunes qui en consomment par inhalation pour ses effets euphorisants, avec des conséquences graves à court et long termes sur la santé.

Dans la foulée de Saint-Josse-ten-Noode et de Koekelberg qui avaient déjà pris des mesures restrictives, la consommation et détention de ce produit à des fins récréatives seront dorénavant interdites dans l'ensemble des communes de la capitale. Des amendes de 350 euros sont prévues.

Baisse des rétributions pour la navigation de plaisance

Même si la navigation de plaisance est pour le moment interdite en Belgique pour cause d'épidémie de covid-19, on annonce une baisse de la rétribution demandée pour l'enregistrement des navires de plaisance se trouvant sur les eaux intérieures belges ou sur la mer belge diminuera à partir du 1er avril. Elle passera de 150 euros à 30 euros pour les petits voiliers et à 50 euros pour les autres navires. L'enregistrement peut être demandé en ligne et reste valable pour une période de cinq ans.

(LpR avec Belga/Picture : Pixabay)

LpR

LpR

Sport and data journalist @Tagtik - Crystal Palace, Andy Hampsten, Antoine Blondin & Sachin Tendulkar - redaction@tagtik.be

Pour aller plus loin