Tagtik

La mère d'un djihadiste aurait versé 65.000 euros à Daech

Cette somme serait finalement parvenue à un homme actuellement jugé au Portugal pour avoir préparé un attentat en Europe.

La police enquête sur Véronique Loute, la mère d'un djihadiste belge, suspectée d'avoir versé 65.000 euros au groupe terroriste Etat islamique. Une somme qu'elle destinait à son fils et sa famille, mais qui a été récupérée à des fins terroristes, révèle Het Laatste Nieuws ce jeudi.

Des documents confidentiels, parcourus par le quotidien flamand, semblent démontrer que la mère de Sammy Djedou a envoyé de l'argent à un intermédiaire en Turquie.

Cette somme serait ensuite parvenue à un homme actuellement jugé au Portugal pour avoir préparé un attentat en Europe. Sammy Djedou, aurait participé à l'organisation de ce complot avant d'être tué par les forces américaines le 4 décembre 2016 à Raqqa (Syrie).

Sammy Djedou serait impliqué dans les derniers préparatifs des attentats du 22 mars 2016 à Bruxelles. Dans l'ordinateur alors abandonné par les frères El Bakraoui, il est identifié comme le contact connu sous le pseudonyme de "Moussab Moussab" ou encore "Abou Moussab.

La mère de Sammy Djedou s'est engagée dans un combat contre le radicalisme et affirme qu'elle n'était pas au courant des projets de son fils. Véronique Loute a été un des premiers parents à dénoncer à la police des départs de jeunes adultes vers la Syrie et était une des chevilles ouvrières de l'association "Parents concernés".

"C'est facile de s'en prendre à une mère, pendant qu'un géant du ciment comme le groupe Lafarge a apparemment versé des centaines de milliers d'euros à l'EI pour pouvoir rester actif en Syrie", pointe son avocat, Me Alexis Deswaef, qui explique que deux autres mères risquent d'être poursuivies pour avoir envoyé de l'argent à leurs enfants en Syrie.

(LpR avec Belga/Picture : twitter )

LpR

LpR

Sport and data journalist @Tagtik - Crystal Palace, Andy Hampsten, Antoine Blondin & Sachin Tendulkar - redaction@tagtik.be

Pour aller plus loin