Tagtik

Fusillade à Utrecht: au moins 1 mort, auteur en fuite, suspicion terroriste

On ne connaît pas encore le nombre exact de blessés mais une personne serait décédée sur place selon l'agence de presse ANP.

Plusieurs personnes auraient été atteintes par balles ce lundi lorsqu'un individu a ouvert le feu à 10H45 locale dans un tramway à Utrecht, une ville des Pays-Bas. L'Unité d'intervention antiterroriste de la police néerlandaise est sur place. L'auteur de cette attaque est en fuite. Trois hélicoptères survolent la zone et la police recherche activement le suspect.

On ne connaît pas encore le nombre exact de blessés mais une personne serait décédée sur place selon l'agence de presse ANP.

Selon le site du quotidien Algemeen Dagblad, un homme qui voyageait dans le tramway a soudain brandi une arme et a tiré sur plusieurs personnes. Les services d'urgence sont déployés en nombre afin de porter secours aux blessés.

La police a affirmé dans un tweet qu'elle étudiait une potentielle piste terroriste et une unité antiterroriste a été envoyée sur les lieux, bien que rien n'indique formellement à ce stade le caractère terroriste ou non de cette attaque. L'agence nationale pour la sécurité et la lutte contre le terrorisme (NCTV) a également indiqué sur Twitter qu'un "motif terroriste (n'était) pas exclu".

"Fusillade sur la place du 24 octobre. Plusieurs blessés signalés. Une opération de secours est en cours", a déclaré la police dans un tweet, précisant qu'il s'agissait "d'une fusillade dans un tramway" et que plusieurs hélicoptères médicaux ont été déployés.

Selon les déclarations d'un témoin, qui a affirmé à RTV Utrecht avoir assisté à la fusillade, la plus grande confusion régnait sur les lieux de l'attaque: "Je revenais de mon travail quand c'est arrivé", raconte-t-il. "J'étais au feu rouge sur la place du 24 Octobre et j'ai vu une femme allongée au sol. Je pense qu'elle avait entre 20 et 35 ans. J'ai alors entendu trois fois 'pan pan pan'. Quatre hommes ont foncé vers elle pour essayer de la tirer de là puis j'ai à nouveau entendu 'pan pan pan'. Ils ont alors laissé la femme. Il y avait beaucoup de chaos."


(LpR/picture : twitter)

LpR

LpR

Sport and data journalist @Tagtik - Crystal Palace, Andy Hampsten, Antoine Blondin & Sachin Tendulkar - redaction@tagtik.be

Pour aller plus loin