Tagtik

Espionnage chinois en plein coeur du quartier européen?

L'affaire, révélée par Le Monde, fait grand bruit dans les milieux du renseignement belges et européens. Des indices concordants semblent en effet indiquer que la Chine espionne la Commission Européenne depuis un bâtiment qui lui fait face.

C'est un bâtiment ultramoderne, en plein coeur de Bruxelles, avec vue imprenable sur le quartier et les bâtiments européens. Baptisé 'Dar Malta', cet immeuble abrite officiellement la représentation maltaise auprès de l’Europe et l’ambassade de Malte en Belgique. Immunité diplomatique oblige, il est évidemment impossible pour les services de police et le gouvernement d’enquêter sur ce qui s’y passe vraiment.

Et pourtant, ce n'est pas l'envie d'en savoir plus qui fait défaut. Depuis des mois, ce bâtiment intrigue au plus haut point les renseignements belges, révèle Le Monde, relayé par Het Laatste Nieuws. Les autorités ont en effet de bonnes raisons de penser que les lieux sont truffés d’appareils d’espionnage installés par la Chine, qui met ainsi les institutions européennes sur écoute permanente.

Le 'Dar Malta' serait en fait un poste avancé d’observation (pour ne pas dire d'espionnage) européen du gouvernement chinois, ont indiqué certaines sources au quotidien français. A l'occasion de l'entrée de Malte dans l’Union européenne, il y a quinze ans, le petit état a acquis ce bâtiment du quartier européen et l’a fait entièrement rénover en 2007.

Une rénovation qui, c'est assez troublant, a été entièrement financée par... la Chine. Les maîtres d'oeuvre ont complètement désossé le bâtiment pour n'en laisser que son squelette en béton. Murs blindés et vitres pare-balles sont venus parachever l'ouvrage, ultra sécurisé et muni de caméras et détecteurs de mouvements, entre autres technologies de pointe. Plus étonnant encore: lorsque les fonctionnaires maltais ont pris possession des lieux, les locaux ont été entièrement meublés avec des fournitures provenant directement de Chine, relate le Times of Malta.

Selon les sources consultées par Le Monde, on peut s'étonner qu’un si petit État fasse pareil investissement immobilier dans un des quartiers les plus chers de Bruxelles. Même de grandes nations européennes utilisent des espaces nettement plus réduits et moins prestigieux dans la capitale.

Ce faisceau d'éléments concordants aurait évéillé la curiosité des services de renseignements et de la Sûreté de l'État, mise au parfumvia les services secrets britanniques de manœuvres chinoises au 'Dar Malta'.

Les Affaires étrangères belges, sondées par le Monde, sont muettes comme des carpes... chinoises.

(LpR - Source : Het laatste Nieuws)

LpR

LpR

Sport and data journalist @Tagtik - Crystal Palace, Andy Hampsten, Antoine Blondin & Sachin Tendulkar - redaction@tagtik.be

Pour aller plus loin