Tagtik

Spa-Francorchamps rayé du calendrier de la F1?

Stefano Domenicali, le patron de la Formule 1, n'a pas caché qu'il y aurait à l'avenir de nombreux changements dans le calendrier de la F1. Des grands prix "historiques", comme ceux de Spa-Francorchamps, du Castellet ou encore de Monaco, ne sont pas à l'abri d'une disparition pure et simple. Les contrats avec ces GP expirent à la fin de cette saison.

On évoque aussi une alternance possible entre le GP de Belgique et le GP de France, car une saison de F1 sans l'emblématique GP disputé dans les rues de Monaco semble tout simplement impensable.

Ces derniers mois, la F1 a signé des contrats à long terme avec le Qatar, l'Arabie saoudite, Abu Dhabi et Bahreïn. Depuis que la F1 est entre les mains de l'américain Liberty Media et gagne en popularité aux États-Unis (y compris via la série Netflix 'Drive to Survive'), un second Grand Prix de F1 aura lieu à Miami cette année et on évoque déjà un troisième GP à Las Vegas.

En outre, depuis que Guanyu Zhou, le premier pilote chinois de l'histoire chinois s'est assuré un baquet en F1, la Formule 1 devient aussi de plus en plus populaire en Orient et il se faut donc se battre pour se faire une petite place au soleil parmi les 24 ou 25 courses de F1.

Francorchamps garde néanmoins de réelles chances de rester au calendrier : les passionnés de F1, hollandais notamment, viendront en masse dans les Ardennes pour voir le Champion du monde néerlandais Verstappen à l'œuvre. 50 millions d'euros ont également été investis dans la rénovation du circuit et des infrastructures. A Spa, on se dit rassurés, même si aucune certitude n'existe.

(LM avec Fausto - Source : L'Equipe, Nieuwsblad, HLN/Picture : Gustavo Campos via Unsplash)

Léopold Marie

Léopold Marie

Journaliste FR en mouvement perpétuel - Sports, mobilité, environnement

Pour aller plus loin