Tagtik

Vers la fin des vols "courte distance" à Brussels Airport ?

La pandémie de corona a entraîné de lourdes pertes dans le secteur du transport aérien. Ainsi, Brussels Airport Company, l'exploitant de l'aéroport de Zaventem, a enregistré une perte de pas moins de 240 millions d'euros.

L'aéroport national de Zaventem espère sortir du rouge d'ici 2027, et et a choisi de mettre une nouvelle stratégie en oeuvre pour y parvenir. Elle est baptisée "Shift 2027".

Parmi les pistes envisagées, moins de vols de courte distance au départ de Zaventem. Amsterdam et Paris devraient être moins desservis dans un futur relativement proche.

"Nous voulons optimiser et étendre notre réseau sur les moyens et longs courriers", a précisé Arnaud Feist, le CEO de Brussels Airport Company, lors d'une conférence de presse lundi. "Nous travaillons clairement à la réduction des vols court-courriers."

Raccorder l'aéroport de Zaventem au réseau ferroviaire à grande vitesse serait dans ce contexte absolument indispensable estime Brussels Airport Company. "Un aéroport comme celui de Bruxelles doit disposer d'une telle liaison. Nous espérons que le gouvernement prendra les initiatives nécessaires."

Une bonne nouvelle dans la grisaille du ciel de Zaventem : le nombre de passagers enregistrés remonte progressivement. "Nous sommes actuellement à 70% du niveau antérieur à la crise (2019) et nous prévoyons que pendant l'été, il sera de 80 à 85%", indique M. Feist. 

(LpR avec Skwadra - Source : Trends/Picture : Pixabay)

LpR

LpR

Journaliste FR @Tagtik - Rubriques société, politique et économie

Pour aller plus loin