Tagtik

Kompany paye le prix fort dans le dossier de l'abattage rituel

L'organisation de défense des animaux GAIA a retiré Pierre Kompany de la liste de ses membres avec effet immédiat. Elle l'a fait parce que le député bruxellois (Les Engagés, ex cdH) et bourgmestre de Ganshoren a voté en séance plénière du Parlement bruxellois vendredi dernier contre la proposition d'ordonnance d'interdiction d'abattage sans étourdissement.

"GAIA a tenté à plusieurs reprises, par téléphone et par courrier électronique, de parler à M. Kompany de la question de l'abattage sans étourdissement et lui a également fourni des informations écrites sur le sujet. En vain. Le fait que Pierre Kompany ait voté contre l’interdiction vendredi lui ferme les portes de GAIA"

La proposition d'interdire l'abattage sans étourdissement a été finalement rejetée par 42 voix contre, 38 voix pour et 8 abstentions.

Un vote que GAIA trouve inacceptable, d'où l'exclusion de Pierre Kompany.

"Le comportement électoral de M. Kompany nuit aux intérêts fondamentaux du bien-être de milliers d'ovins et de bovins abattus sans étourdissement, qui continueront à endurer des douleurs extrêmes et des souffrances considérables scientifiquement prouvées à l’abattoir d’Anderlecht. Il est donc inacceptable qu'un membre de GAIA, en sa qualité de député, vote en faveur du maintien de l'abattage sans étourdissement et donc contre la prévention de la souffrance animale évitable", explique le président de GAIA, Michel Vandenbosch dans un communiqué.

(LpR avec Skwadra par Tagtik/Picture : Unsplash)

LpR

LpR

Journaliste FR @Tagtik - Rubriques société, politique et économie

Pour aller plus loin