Tagtik

Affaire Depardieu: "je ne peux plus me taire"

L'actrice française Vahina Giocante a publié sur sa page facebook un texte pour dénoncer l'impunité qui a entouré et qui entoure le comportement de Gérard Depardieu.
 
"J’ai tourné trois films avec ce monstre dit "Sacré" je l’ai vu dans son meilleur jour avec Claude Chabrol. Il le respectait et se tenait tant bien que mal à carreau !!!
Mais je l’ai vu aussi être comme un animal sauvage, sans pitié pour ceux qui tremblent devant lui .
Je l’ai observé, comme tant d’autres , abuser les plus faibles , faire pleurer des jeunes femmes et des moins jeunes. Comme un enfant plus fort que les autres dans la cour de récré qui cherche les limites en harcelant les plus fragiles.
Dieu sait si il les cherchait les limites et personnes ne les lui donnait , ce qui lui permettait d’aller un peu plus loin , de tester son autorité , sa toute puissance !
Je pense que c’était surtout un monstre de souffrance et sans vouloir excuser son comportement déviant, nous avons tous dans ce petit milieu du cinéma une resp onsabilité par notre silence, notre complaisance, ou notre lâcheté ! Personne, ou si peu lui ont dit
"Stop" 

Il était impressionnant par sa corpulence et son charisme, certes, mais aussi si faible, si misérable que ça pouvait le rendre parfois aussi touchant que détestable. Maintenant il y a toutes ces femmes humiliées, heurtées, traumatisées même , il y en a tant , il y a celles qui ont le courage de parler et celles qui ne veulent pas de vagues"
 
Et Vahina Giocante poursuit, "J’ai eu la chance de connaître le Gérard paternaliste ! Mais je ne peux plus taire non plus d’avoir été le témoin de ce même homme tel Dr Jekyll et Mister Hyde la main dans la culotte d’une figurante pendant une prise, de voir le visage de cette femme rouge de honte essayant de serrer ses jambes pour empêcher les gros doigts de Gérard de tripoter son intimité, ne pouvant pas se défendre pour ne pas "gâcher" la prise. La seule chose que j’ai pu faire c’est d’aller voir le premier assistant pour qu’il déplace cette pauvre proie aussi loin que possible de son prédateur. Je n’ai pas fait plus ! Comme la majorité des techniciens ou des "inférieurs hiérarchiques" il valait mieux se taire !"

Une tribune pour le moins interpellante.
 
(JcM Source: Facebook / Photo: Georges Biard License under Creative Common  CC BY-SA 3.0.)
JcM

JcM

Journaliste FR @ Tagtik - Rubriques people, musique et cinéma

Pour aller plus loin