Tagtik

Ryanair va-t-il quitter la Belgique?

Les pilotes de Ryanair en Belgique menacent de faire à nouveau grève les 23 et 24 juillet prochains si leurs revendications ne sont pas satisfaites. Une menace qui n'est pas du goût de la direction de la compagnie low-cost irlandaise.

"Si votre seule tactique est de nier que vous ayez jamais signé un accord, refuser de négocier et continuer à appeler à la grève pour essayer de saper l’accord de 2020 que vous avez négocié, alors il n’y a aucun espoir d’un accord et vous devrez finalement expliquer aux pilotes pourquoi ils doivent gaspiller de l’argent en grèves et pourquoi l’activité quittera finalement les aéroports belges (…) Vous ferez grève pendant très longtemps, nuisant à l’entreprise et sapant l’investissement en Belgique, qui représente 3 % de nos opérations", a écrit la compagnie dans un courrier adressé à ses pilotes, selon Le Soir

Ryanair affirme avoir déjà conclu un accord avec quatre-vingt pour cent des pilotes en Europe, mais regrette que les pilotes en Belgique refusent à maintes reprises d'être constructifs.

Dans son courrier, Ryanair précise aux pilotes que la situation financière de l’entreprise reste fragile : "La reprise pourrait se dissiper rapidement au cours de l’hiver étant donné que nous sommes confrontés à la possibilité d’une résurgence du virus ou de nouvelles variantes, à l’imprévisibilité du cours de la guerre en Ukraine, aux prix élevés du pétrole et à des pénuries potentielles de carburant. (…)"

(LM avec Skwadra - Source : Le Soir/Picture : Pixabay)

Léopold Marie

Léopold Marie

Journaliste FR @ Tagtik -Rubriques sports, mobilité, environnement, voyages

Pour aller plus loin