Tagtik

Le cerveau de Poutine "déconnecté" par la jouissance du pouvoir

Vladimir Poutine a toujours le même objectif : s'emparer de la majeure partie du territoire ukrainien. Mais, après avoir attaqué son voisin ukrainien il y a quatre mois, le président russe et son armée s'essoufflent sur le champ de bataille, minés par de lourdes pertes, selon la directrice du renseignement national américain, Avril Haines.

Malgré la réalité du terrain et les difficultés rencontrées, Avril Haines a tenté de décrire le mode de fonctionnement de Vladimir Poutine au sommet de la pyramide de pouvoir russe : "Nous percevons un hiatus entre ses objectifs militaires à court terme et la capacité de son armée, il y a une sorte de décalage entre ses ambitions et ce que l'armée est capable d'accomplir".

Tout au long de cette guerre de quatre mois en Ukraine, divers responsables et analystes ont souligné la "déconnexion" entre ce que Poutine perçoit de cette guerre et les véritables batailles auxquelles ses troupes épuisées sont confrontées.

Le Professeur Ian Robertson, directeur du Trinity College Institute of Neuroscience, a longuement a analysé le fonctionnement mental du président russe et comment il a été parasité par le pouvoir.

Alors qu'il conseillait les dirigeants occidentaux sur l'attitude à adopter avec Poutine, il avait lancé il y a des années un mise en garde : selon lui, le cerveau du dirigeant russe serait "déconnecté" suite a son emprise sur la géopolitique mondiale. Poutine serait victime d'une addiction au pouvoir et à ses circuits de récompenses, comparables à une «dépendance au sexe ou à la cocaïne».

S'adressant à la BBC, il a expliqué: «Le cerveau humain a un seul réseau de récompense, un réseau unique de bien-être qui est activé. Chaque fois que nous recevons un compliment. Chaque fois que nous avons des relations sexuelles. Chaque fois que nous prenons de la cocaïne. Chaque fois que nous avons du pouvoir et remportons grand succès."

(FL : Source : The Independant /Picture : Unsplash )

Fred Lebon

Fred Lebon

Journaliste FR @Tagtik - Chiffres et graphes- Rubriques consommation, économie, société

Pour aller plus loin