Tagtik

Comment les Ukrainiens révèlent aux familles russes la mort de leurs fils

On en apprend chaque jour un peu plus sur la cyberguerre féroce que livrent les Ukrainiens aux autorités russes.

Dans une interview accordée au journal Le Monde, Mykhaïlo Fedorov, le jeune ministre du numérique ukrainien, 31 ans, qui incarne les succès du gouvernement ukrainien sur le terrain de la cyberguerre et de la communication, révèle comment les ukrainiens utilisent la reconnaissance faciale comme une arme destinée à briser la propagande et la censure russes.

"Nous utilisons ces technologies pour reconnaître les soldats russes morts sur le territoire ukrainien", précise le ministre. "C'est assez efficace : nous avons pu en identifier autour d'un millier. Nous retrouvons leur profils sur Facebook ou d'autres réseaux sociaux pour informer leurs proches, leurs amis ou leur famille de ce qui se passe en Ukraine, qu'il s'agit d'une guerre et pas d'une 'opération spéciale' ", explique-t-il.

Une arme qui semble relativement efficace pour dégonfler les silences et les mensonges du Kremlin vis-à-vis de sa population. "Toutes les semaines, nous comptons jusqu'à un milliard de messages envoyés à des Russes sur toutes les plateformes numériques", indique Mr Fedorov.

"Nous sommes conscients que la société russe se trouve derrière un rideau de propagande et de censure. Mais de plus en plus de Russes commencent à comprendre le fait qu'il y a une guerre et ne veulent plus que leurs proches soient envoyés en Ukraine", conclut-il.

Rappelons que plus de 300 000 personnes ont répondu à l'appel du gouvernement ukrainien et rejoint l'armée de l'ombre informatique qui mène cette cyberguerre contre la Russie, ses institutions et ses sites internet vitaux.

(LpR - Source : le Monde/ Picture : Specna Arms via Unsplash)

LpR

LpR

Sport and data journalist @Tagtik - Crystal Palace, Andy Hampsten, Antoine Blondin & Sachin Tendulkar - redaction@tagtik.be

Pour aller plus loin