Tagtik

Sweeck et Vanthourenhout veulent bousculer la hiérarchie

Créée cet été, la nouvelle équipe Pauwels Sauzen-Bingoal entend modifier les rapports de force au sein du peloton international du cross. Avec Laurens Sweeck et Michael Vanthourenhout, elle dispose de deux atouts majeurs pour viser chaque semaine la victoire. Chez les dames, son effectif est également redoutable. L'équipe peut-elle faire coup double en Coupe du Monde, lors de la première manche disputée à Iowa City, ce samedi ?

La carte collective, voilà sans doute la philosophie qui ressort lorsque l'on observe l'effectif de la nouvelle équipe Pauwels Sauzen-Bingoal, née cet été de la "fusion" entre Marlux-Bingoal et Pauwels Sauzen-Real Estate Service

C'est en effet avec un groupe très compact et de très haut niveau que la formation dirigée par Jurgen Mettepenningen espère bousculer la hiérarchie du cyclocross belge et mondial dans les années à venir. "Nous combinons une vision à long terme avec un budget plus important, ce qui fait l'équipe la seule du paysage du cyclocross qui peut vraiment regarder loin devant", expliquait le manager de l'équipe Jurgen Mettepenningen, en mai dernier.

"Désormais, nous aurons deux leaders absolus avec Laurens Sweeck et Michael Vanthourenhout qui se battront chaque semaine pour le podium", précisait-il. Respectivement cinquième et quatrième mondial, les deux fers de lance de l'équipe ont plutôt bien démarré leur saison, puisque Sweeck s'est imposé lors de l'épreuve d'ouverture à Eeklo, alors que Vanthourenhout se classait sixième. L'équipe a même glissé cinq hommes dans les sept premiers puisqu'Eli Iserbyt (2e), Daan Soete (5e) et Jens Adams (7e) complétaient ce beau tir groupé.

En l'absence programmée de Wout Van Aert et de Mathieu Van der poel en ce début de saison, il y a de quoi faire trembler l'armada Telenet Baloise Lions de Sven Nys (Toon Aerts, Lars van der Haar, Quinten Hermans, Corné van Kessel, Thijs Aerts, Jim Aernouts, Nicolas Cleppe)

Chez les dames l'équipe Pauwels Sauzen-Bingoal s'appuiera sur Maud Kaptheijns (lauréate à Eeklo), Laura Verdonschot (6e à Eeklo) et peut-être sur Denise Betsema (la révélation de la saison passée, actuellement suspendue provisoirement pour un contrôle positif aux stéroïdes, le 27 janvier à Hooghereide).

Les coureurs au maillot rouge et noir fêteront-ils une première victoire en Coupe du Monde cette année? Réponse ce samedi soir, à l'occasion de la première manche, disputée à Iowa City.

(LpR/Picture : Tagtik)

LpR

LpR

Sport and data journalist @Tagtik - Crystal Palace, Andy Hampsten, Antoine Blondin & Sachin Tendulkar - redaction@tagtik.be

Pour aller plus loin