Tagtik

Les jeunes flamands sont-ils en train d'abandonner la voiture?

Les jeunes Wallons et Bruxellois désirent toujours ardemment un permis de conduire, les Flamands semblent en train d'abandonner la voiture...

Passer son permis de conduire a longtemps été une forme de rite initiatique. Pour beaucoup de jeunes, le permis était un sésame pour l'emploi, les sorties et l'indépendance.

Pourtant, l'an passé, les statistiques de l'examane pratique au permis de conduire ont sensiblement baissé en Flandre, où moins de permis de conduire ont été émis. Les jeunes néerlandophones seraient-ils en train d'abandonner la voiture?

En 2018, en Région flamande, 122.357 examens pratiques ont été passés soit 15% de moins que l'année précédente, selon les chiffres du Goca, groupement des entreprises agréées pour le contrôle automobile et le permis de conduire, qui rassemble les auto-écoles reconnues.

En fait, c'est depuis 2014 que le nombre de nouveaux permis de conduire B est en recul en Flandre. Mais 2018 a encore accéléré cette tendance avec à peine 60.013 permis de conduire émis, soit une baisse de 18% par rapport à 2017. C'est le chiffre le plus bas jamais atteint en dix ans, annonce le SPF Mobilité.

Les jeunes Flamands, refroidis par le durcissement des conditions d'obtention et moins adeptes du dieu automobile, ne sont plus obsédés par le permis, comme l'étaient les générations précédentes.

Curieusement, en Wallonie et à Bruxelles, la courbe est à l'opposé de cette évolution. En Wallonie, le nombre d'examens pratiques a augmenté de 13%; à Bruxelles, cette hausse est même de 22 %. Dans la partie francophone du pays, le nombre de permis émis en 2018 est également en forte hausse.

(LpR avec Skwadra - Source: De Tijd/Illustration picture: Belga)

LpR

LpR

Sport and data journalist @Tagtik - Crystal Palace, Andy Hampsten, Antoine Blondin & Sachin Tendulkar - redaction@tagtik.be

Pour aller plus loin