Tagtik

Situation macabre dans les maisons de retraite espagnoles

En Espagne, second pays d'Europe le plus touché, l'épidémie de Covid-19 continue de faire des ravages et crée une situation cahotique dans toute la péninsule, débordée sur le plan hospitalier et frappée par un bilan déjà supérieur à 2000 morts.

Dans ce contexte, c'est une bien macabre découverte qu'ont faite les militaires espagnols, confrontés à une situation catastrophique dans les maisons de repos et résidences pour seniors du pays : personnes âgées abandonnées, pensionnaires parfois morts dans leur lit, personnel débordé, le spectacle offert par les maisons de retraite frappées par l'épidémie fait froid dans le dos, selon le récit de la Ministre de la Défense à Madrid.

"Nous allons être implacables et inflexibles avec la façon dont les personnes sont traitées dans ces résidences", a prévenu Margarita Robles, interrogée par le chaîne de télévision Telecinco. Son récit est difficilement soutenable : "Au cours de certaines visites, l'armée a pu voir des personnes âgées absolument abandonnées, parfois même des morts dans leurs lits", a-t-elle expliqué, sans donner de détail sur la fréquence et le lieu de ces découvertes. Le parquet général espagnol a pour sa part annoncé qu'il diligenteait des "enquêtes visant à déterminer la gravité des faits".

La situation est à ce point critique que plusieurs titres de la presse ibérique expliquent qu'en cas de suspicion de coronavirus, le protocole prévoit que les cadavres ne soient pas touchés jusqu'à l'arrivée du médecin et des pompes funèbres mais que, vu l'ampleur de l'épidémie, les entreprises de pompes funèbres, débordées, ne peuvent plus intervenir dans des délais raisonnables.

Voilà pourquoi l'armée a reçu la mission de prendre ce problème en charge et de désinfecter des maisons de retraite, après que des dizaines de décès aient été signalés des établissements de la région de Madrid et dans le centre du pays.

"Les résidences pour personnes âgées sont une priorité absolue pour le gouvernement, nous allons exercer le plus grand contrôle sur ces centres, nous avons mobilisé tous les moyens", a martelé le ministre de la Santé, Salvador Illa.

(LpR avec AFP /Picture : Kari Shea via Pixabay)

LpR

LpR

Sport and data journalist @Tagtik - Crystal Palace, Andy Hampsten, Antoine Blondin & Sachin Tendulkar - redaction@tagtik.be

Pour aller plus loin