Tagtik

Les terribles chiffres des erreurs médicales en Belgique

Quelques 20.000 erreurs médicales se produisent chaque année dans les hôpitaux belges. Pire, ces erreurs médicales mènent au décès de 2.000 à 4 000 patients par an.

Avec l'augmentation des hospitalisations, le nombre de patients se plaignant de problèmes dans le cadre de leur suivi médical va croissant.

'Prémisse', une association qui a pour objectif de développer des activités pour répondre au mieux aux différents problèmes que les personnes rencontrent au niveau de la santé et du bien-être, donne quelques informations pour le moins interpellantes. Si l'on en croit l'association, 20.000 erreurs médicales se produisent chaque année dans les hôpitaux belges. Pire, ces erreurs médicales mènent au décès de 2.000 à 4.000 patients par an, indique La Dernière Heure. Elles sont donc mortelles dans minimum 10% des cas.

Négligence du médecin, erreur de diagnostic ou de traitement ou encore opération ratée, les erreurs médicales seraient la troisième cause de décès en Belgique, juste après les cancers et les maladies cardiovasculaires. Rachida Essannarhi, responsable de l'association Premisse, souligne dans les colonnes du quotidien : "Il faut savoir que ces erreurs médicales en Belgique entraînent plus de décès que les accidents de la route. Nous appelons à plus de transparence pour briser le silence autour de ces erreurs".

Pourtant, d'après la plupart des observateurs, un grand nombre de ces erreurs pourraient être évitées.

Malgré tout, il semble que nombre de ces victimes ne déclarent pas l'erreur médicale. Selon les chiffres présentés dans le rapport d'activité 2018 du service de médiation fédéral 'droits du patient', seules 477 les plaintes envers le corps médical ont été enregistrées. Les victimes ou leur entourage appréhendent des procédures longues et potentiellement coûteuses.

Pour l'heure, il est possible pour les victimes d'avoir recours au Fonds des accidents médicaux (FAM). Cet organisme offre une possibilité au patient lésé d'être indemnisé et ce sans qu'une erreur médicale soit reconnue. Si l'ouverture d'un dossier au FAM est gratuite, le délai pour qu'il aboutisse est toutefois long. Alors que la loi prévoit six mois, la procédure prend malheureusement souvent plusieurs années...

(FvE - Source: La Dernière Heure - Illustration picture: Pixabay)

FvE

FvE

PR/Press/Copywriter - Globetrotteuse - AsiaMania - Reading addict

Pour aller plus loin