Tagtik

Nos policiers ont-ils la gâchette facile?

En 2017, les policiers belges ont fait feu à 126 reprises, contre 147 en 2016.

Les policiers belges ont-ils la gâchette facile? Dégainent-ils souvent leurs armes? Ouvrent-ils souvent le feu?

C'est à ces questions que le Ministre de l'Intérieur Jan Jambon (N-VA), interpellé par le député Jean-Jacques Flahaux (MR), a apporté une réponse chiffrée au Parlement.

En 2017, les policiers belges ont fait feu à 126 reprises, contre 147 en 2016. Malgré cette baisse globale, une augmentation est constatée au sein de la police fédérale, dont les agents ont tiré à 37 reprises en 2017 (21 en 2016).

S'il ressort de ces chiffres que nos forces de l'ordre ne se comportent pas comme des cowboys quand il s'agit de faire usage de leurs armes à feu, ils sont par contre de plus en plus exposés à la violence et aux agressions: les coups et blessures volontaires envers les policiers ont en effet nettement augmenté, passant de 789 cas enregistrés en 2016 à 849 en 2017.

(LpR/Picture: Pixabay)

LpR

LpR

Sport and data journalist @Tagtik - Crystal Palace, Andy Hampsten, Antoine Blondin & Sachin Tendulkar - redactionfr@tagtik.be

Pour aller plus loin