Tagtik

Les Belges comprennent mal le système des pensions

Pour le Belge moyen, le système des pensions et le calcul de l'âge réel du départ à le retraite restent de grandes inconnues et d'insondables mystères...

Etonnantes conclusions que celles qui ressortent du troisième baromètre des pensions, réalisé par l’institut Ipsos pour CBC Banques et Assurances. Près de 3 Belges sur 4 (73 %) ne savent en effet pas que le système de pension de notre pays repose sur trois piliers, à savoir la pension légale, l’assurance de groupe et l’épargne pension.

Plus surprenant encore, 4 Belges sur 10 se disent insuffisamment informés quant au montant de leur (future) pension légale. "De baromètre en baromètre, nous ne constatons pas d’évolution de la connaissance des Belges sur la thématique de la pension", relève Patrick Wangneur, expert en prévoyance chez CBC, interrogé par La Libre. "Cela prouve que notre système est très compliqué à comprendre pour la majorité de nos citoyens", note Clemens Scholzen, CEO de CBC.

Si près de 4 Belges sur 5 (79 %) ont désormais intégré que l’âge légal de la pension avait été repoussé à 67 ans à l’horizon 2030, une personne sur deux juge que c’est "trop tard pour être pensionné".

Preuve que le sytème n'est pas compris par nos concitoyens, environ 30% des sondés estiment que l’âge réel de départ à la pension est aujourd'hui de 65 ans ou plus. Dans les faits, c’est actuellement environ 60 ans.

Ils sont même 61% à estimer que l’espérance de vie est de 15 ans maximum à partir de la retraite et 25% a l'estimer à moins de 10 ans. Ceci alors que l’espérance de vie moyenne est, en réalité, de 18,2 années à 65 ans. Cette distorsion n’est pas sans conséquence pour les futurs pensionnés. "D’une part, ils ont du mal à évaluer leurs besoins futurs au moment de la pension. D’autre part, ils évitent de faire des choix pour remettre à plus tard leurs décisions d’épargne", explique Alexia Autenne, professeure à la faculté de droit de l’UCL.

Conséquence logique de ce qui précède, seul 1 Belge sur 5 reconnaît avoir suffisamment anticipé sa pension sur le plan financier. Chez les plus de 55 ans, ce sont mêmes 30% des sondés qui s'avouent insuffisamment préparés.

(LpR/ Picture : Pixabay)

LpR

LpR

Sport and data journalist @Tagtik - Crystal Palace, Andy Hampsten, Antoine Blondin & Sachin Tendulkar - redaction@tagtik.be

Pour aller plus loin