Tagtik

Des chercheurs belges permettent de prévoir les crises cardiaques

L'équipe scientifique a mis au point une technique et des modes de calculs qui permettent désormais de prédire l’incident cardiaque dans les 30 secondes précédant l’épisode de fibrillation...

Après un an de recherches, la start-up bruxelloise Kantify et le Laboratoire d’intelligence artificielle de l’Université libre de Bruxelles (Iridia) annoncent qu'ils ont développé un modèle permettant de prévoir un épisode de fibrillation auriculaire, un trouble du rythme cardiaque qui est aussi la deuxième maladie cardiaque mondiale.

La fibrillation auriculaire touche 2% de la population mondiale et est l’une des causes principales d’accident vasculaire cérébral et d’insuffisance cardiaque. Les deux partenaires ont uni leurs efforts pour tenter de mettre au point une prédiction efficace de ces incidents cardiaques.

"Nous sommes la première équipe à prédire un épisode de la fibrillation auriculaire au niveau individuel chez les patients, ce qui ouvre la voie à de nouveaux protocoles de traitement", explique Hugues Bersini, directeur de l’IRIDIA à L'Echo.

L'équipe de chercheurs a mis au point une technique et des modes de calculs qui permettent désormais de prédire l’incident dans les 30 secondes précédant l’épisode de fibrillation avec une précision dépassant les 80%.

Pour les porteurs de pacemakers, cet algorithme et ces quelques secondes offrent une fenêtre pendant laquelle le pacemaker peut intervenir et donc empêcher l’épisode de fibrillation de se déclencher.

30 secondes qui sauvent un vie, en somme...

(LpR avec Skwadra- Source: L'Echo/Illustration picture: Pixabay)

LpR

LpR

Sport and data journalist @Tagtik - Crystal Palace, Andy Hampsten, Antoine Blondin & Sachin Tendulkar - redaction@tagtik.be

Pour aller plus loin