Tagtik

Confinement : 15% des élèves injoignables en ligne

Faut-il y voir le signe d'une inégalité et de la persistance d'une importante fracture numérique? Toujours est-il que, alors que le lockdown est quasi total depuis 3 semaines, 15% des élèves restent injoignables par leurs enseignants et leurs établissements scolaires.

C'est en tout cas ce qui ressort d'une enquête du SeGEC, le Secrétariat général de l’enseignement catholique, qui s'est penché sur les nouvelles pratiques développées par les établissements scolaires depuis le début du confinement. Ceci afin d'obtenir une photographie aussi fidèle que possible de la situation dans le réseau libre et de réfléchir à de nouvelles pistes si le confinement venait à se poursuivre.

Depuis le 16 mars, les cours classiques sont suspendus dans les écoles du pays. Premier chiffre intéressant: 92% des écoles ont installé de nouvelles méthodes et pratiques pour faire face la nouvelle situation générée par la pandémie de Covid-19. Pour les écoles où cela n'a pas été possible, c'est soit un manque d'équipement dans les familles, soit un défaut de formation des enseignants qui a constitué le principal obstacle.

"Globalement, dans 80 à 85% des situations, des contacts avec les familles s'établissent par le biais informatique", pointe le directeur général du SeGEC, Étienne Michel. "Nous avions besoin de connaître l'ampleur du manque à combler. Maintenant, on sait qu'il est de 15% dans le secondaire."

Ce constat posé, le SeGEC a mis des propositions sur la table afin de maintenir une interaction entre les enseignants et leurs élèves, en cas de confinement de très longue durée.

Pour venir en aide à ceux qui ne disposent pas du matériel informatique nécessaire, le SeGEC suggère de favoriser les dons d'anciens ordinateurs, d'envisager le prêt des PC disponibles dans les écoles ou encore de s'appuier sur les smartphones, que 95% des élèves des écoles les plus défavorisées posséderaient.

(LpR avec L'Echo - Picture : Wokandapix via Pixabay)

LpR

LpR

Sport and data journalist @Tagtik - Crystal Palace, Andy Hampsten, Antoine Blondin & Sachin Tendulkar - redaction@tagtik.be

Pour aller plus loin