Tagtik

Attention aux tentatives d'hameçonnage via LinkedIn

Cette semaine, plusieurs alertes contre d'importantes tentatives de phishing (hameçonnage) ont été lancées. Désormais, La vigilance est aussi de mise sur le réseau social professionnel LinkedIn...

Cette semaine, plusieurs alertes contre d'importantes tentatives de phishing (hameçonnage) ont été lancées.

Il y a quelques jours, le SPF Finances a en effet constaté une communication frauduleuse utilisant sa signature. Idem pour le téléopérateur Proximus. Dans chaque cas, les fraudeurs ont agi via SMS. Le but ? Tenter d'escroquer de l'argent à leurs victimes.

Pour rappel, le phishing est une forme de fraude sur internet ou par téléphone. Les cybercriminels y recourent pour diffuser des virus, s'approprier des données personnelles ou extorquer de l'argent. Et les techniques utilisées par les cybercriminels sont de plus en plus pointues...

Alors que SPF Finances et Proximus mettent en garde, la Federal Computer Crime Unit invite cette semaine les utilisateurs du réseau social professionnel LinkedIn à augmenter leur degré de vigilance, indique L'Echo.

"Ces derniers mois, on a pu constater une augmentation très importante des cas de phishing notamment via LinkedIn", explique le commissaire Olivier Bogaert de la Federal Computer Crime Unit, dans les colonnes du quotidien.

Il poursuit en expliquant le modus operandi des escrocs : "Le titulaire d'un compte qui travaille dans un secteur déterminé reçoit un message d'un autre membre dont le profil est très proche et qui lui propose de prendre connaissance d'un rapport qui pourra l'intéresser mais dont l'ouverture provoquera l'infection de l'ordinateur sur lequel il s'affiche".

Vous l'avez compris, désormais la vigilance est de mise si vous recevez ce type de message. L'Echo prévient : ne cliquez pas !

L'attention sur LinkedIn est encore bien trop faible selon la police fédérale. "Il a été prouvé que les attaques lancées, via ce réseau social professionnel, avaient un taux de clic deux fois plus élevé", prévient le commissaire.

L'Echo donne quelques conseils pour éviter les tentatives d'hameçonnage sur LinkedIn :

1. Depuis la page "Préférence et Confidentialité" de votre profil LinkedIn, décochez toutes les cases.
2. N'acceptez pas n'importe quelle proposition d'invitation venant d'un nouveau contact.
3. Redoublez de vigilance lorsque vous recevez un message vous invitant à cliquer sur un lien.

En bref, que cela soit sur le réseau professionnel ou ailleurs dans vos autres logiciels de messageries, réfléchissez toujours deux fois avant de cliquer !

(FvE - Source : L'Echo - Illustration picture: Pixabay)

 

FvE

FvE

PR/Press/Copywriter - Globetrotteuse - AsiaMania - Reading addict

Pour aller plus loin