Tagtik

Les automobilistes : nouvelles vaches à lait des communes ?

Dans la capitale, les sanctions administratives communales (SAC) sont devenues une importante source de revenus pour les communes qui ont décidé de verbaliser les comportements frauduleux, indique La Dernière Heure.

Selon le dernier rapport de l'Observatoire bruxellois pour la prévention et la sécurité, qui a recensé les PVs dressés pour incivilités entre 2012 et 2017, on constate que leur nombre a littéralement explosé, passant en 5 ans respectivement de 59.713 à 241.462 unités.

Ces revenus, loin d'être négligeables, ont permis aux communes bruxelloises de bien gonfler leurs caisses. En seulement 5 ans, elles ont empoché plus de 14 millions d'euros rien qu'avec les SAC's.

Cette incroyable croissance a une explication logique. Entendez : depuis 2014, les communes peuvent verbaliser les comportements frauduleux en matière de stationnement. Afin d'objectiver ces données, il faut savoir que rien que pour l’année 2017, les PVs pour stationnement représentaient 91,1 % de tous les types d'incivilités enregistrés au sein des 19 communes.

Pour information, les taxes sur les incivilités varient de 50 à 250 euros, en fonction de l'acte commis.

Dans le palmarès des communes qui ont le plus recours aux SAC's en 2017, on retrouve dans le trio de tête : Anderlecht (80.673), ensuite la Ville de Bruxelles (56.350) et enfin, nettement derrière, Ixelles (19.360).

Anderlecht est donc la grande championne des SAC's. Un constat qui rend amer Giovanni Bordonaro, chef de groupe de l'opposition PTB. "Ce rapport montre à quel point la majorité anderlechtoise mise à fond sur les SAC’s pour augmenter ses recettes", explique l'intéressé dans les colonnes du quotidien.

"Pour qu'elle soit en tel décalage avec le reste des communes bruxelloises, c'est le résultat d’une politique volontariste concernant les sanctions. La motivation derrière est que cela rapporte : Anderlecht passe de 18.730 euros de recettes en 2012 à 3.500.000 euros en 2017. Plus particulièrement, ce sont les automobilistes qui sont devenus les vaches à lait de la commune, car 99 % des SAC’s concernent le stationnement."

(FvE - Source : La Dernière Heure - Illustration Picture : Pixabay)

 

FvE

FvE

PR/Press/Copywriter - Coach en devenir - Reading addict - Globetrotteuse

Pour aller plus loin