Tagtik

Selfie en vacances, danger mortel

Depuis l'avènement des réseaux sociaux, le selfie est devenu un geste presque quotidien pour des millions de Terriens et, en particulier, de touristes. Selon une étude, l'autoportrait représenterait 30 % des photos postées en ligne chez les 18-24 ans. Et ces chiffres montent encore en période de vacances. Mais le danger guette...

 

Cet 'égoportrait' qui semble à première vue être un passe-temps inoffensif, peut en effet se révéler dangereux, voire mortel. Ces dernières années, les faits divers annonçant des morts tragiques à cause de selfies se sont multipliés.

Il faut dire que la diffusion et le partage sur les réseaux sociaux de selfies réalisés parfois dans des conditions dangereuses est devenu un phénomène de grande ampleur. La mortalité par selfie est même devenue un fléau en soi : elle est caractérisée par un décès survenu juste avant, pendant ou juste après s’être pris en photo, seul ou en groupe, classiquement avec un smartphone et souvent dans le but de partager les images sur les réseaux sociaux. Un terme a même été inventé pour qualifier ces prises de vue mortelles : on les appelle le killfies, contraction de kill (tuer) et selfies.

La chute est la plus fréquente des causes de décès associés aux selfies. Suivent la noyade et les accidents de chemin de fer, certaines personnes prenant la pose sur les rails à l’approche d’un train. Les pays comptant le plus grand nombre de cas de selfies mortels sont l’Inde, les Etats-Unis, la Russie, le Pakistan.

Selon une étude, des milliers de personnes seraient décédées en Inde depuis 2014 à cause de ces selfies dangereux. Face à la hausse du nombre de ces accidents, le gouvernement indien a pris des mesures en lançant une campagne de sensibilisation sur les nombreux sites touristiques qui parsèment le pays.
Le sous-continent indien représenterait à lui seul 50% des accidents mortels liés aux selfies dans le monde. Au point que le gouvernement du pays a appelé sa jeunesse à faire preuve de responsabilité quant à cette mode.

Le 11 juillet dernier, seize personnes sont mortes en prenant un selfie en haut d’une tour du fort d’Amber, une attraction touristique dans l'état du Rajahstan. Une tempête de foudre s’est abattue sur la ville de Jaipur et ses environs où elle a fait au moins 69 morts. Au moment du drame, les seize malheureuses victimes se trouvaient au sommet de la tour, pour faire un selfie .

Le gouvernement russe a, de son côté, publié un guide reprenant des conseils pour prendre des selfies en toute sécurité. L'office de tourisme norvégien a pris la même initiative.

(LpR avec JaG/ Illustration Picture: Hassan Ouajbir via Unsplash)

LpR

LpR

Sport and data journalist @Tagtik - Crystal Palace, Andy Hampsten, Antoine Blondin & Sachin Tendulkar - redaction@tagtik.be

Pour aller plus loin