Tagtik

La gare du Nord, zone de non-droit?

Face à la multiplication de la violence envers le personnel de la SNCB, les syndicats appellent les autorités à prendre des décisions fortes

Les trois agents de Securail brutalement agressés à la gare du Nord lundi soir sont à présent sortis de l'hôpital. Si leurs blessures sont à présent soignées, les trois hommes sont toujours sous 'choc psychologique' et ne reprendront pas immédiatement le chemin du travail, indique dans les colonnes de La Dernière Heure Philippe Dubois, le secrétaire permanent régional des cheminots bruxellois de la CGSP. 

Face à la multiplication de la violence envers le personnel de la SNCB, la coupe semble pleine pour les syndicats. Selon eux, la gare de Bruxelles-Nord est devenue une zone de non-droit. Ils appellent les autorités à prendre des décisions fortes dans et aux abords de la gare bruxelloise.

Philippe Dubois précise: "Il faut savoir que parfois, il y a 500 migrants qui transitent dans et aux abords de Bruxelles-Nord. Ce n'est pas la gare qui doit abriter ces pauvres gens qui viennent de l'étranger. Ce n'est pas à la SNCB et à Securail de régler ce problème". Et Philippe Dubois de conclure: "Nous demandons aux politiques une réponse au problème de la gare du Nord".

Un point de vue que partage la CGSP-Cheminots qui demande plus de moyens pour les agents Securail, le service de sécurité des chemins de fer. Elle plaide aussi pour que les autorités ne laissent plus faire et demande un soutien policier renforcé dans cette zone.

Xavier Martin, permanent régional au syndicat CSC Transcom à Bruxelles, abonde dans le sens de ses collègues : "Les agents sont confrontés à des personnes qui n'ont rien à perdre et qui posent des gestes de violence totalement gratuits. Face à cette situation d'une extrême gravité et dans des circonstances toujours imprévisibles, nous demandons une réaction immédiate et concertée des responsables. Nous comprendrons que les agents manifestent leurs réactions émotionnelles aujourd'hui. Nous avons rencontré la direction mardi et attendons un signal clair de sa part".

Les autorités vont-elles cette fois entendre les appels à l'aide du personnel de la SNCB ? Dossier à suivre...

(FvE - Source: La Dernière Heure - Illustration Picture: Pixabay)

Fabienne van Elmbt

Fabienne van Elmbt

PR/Press/Copywriter - Globetrotteuse - AsiaMania - Reading addict

Pour aller plus loin