Tagtik

GSM et alcool au volant, la police frappe un grand coup

Particulièrement ciblés lors de cette vague de contrôles inopinés: l’utilisation du GSM au volant et la conduite sous l'influence de l'alcool, les contrevenants étant appelés à comparaître devant le tribunal de police...

Un conducteur averti en vaut-il deux? C'est ce que tenteront de vérifier les zones de police de l’arrondissement de Hal-Vilvolde, qui annoncent une opération coup de poing durant toute cette semaine sur les routes du Brabant flamand.

Particulièrement ciblés lors de cette vague de contrôles inopinés: l’utilisation du GSM au volant et la conduite sous l'influence de l'alcool. Mais cette fois, la police annonce des conséquences nettement plus "graves" qu’à l’accoutumée pour les contrevenants. "Nous nous nous montrerons plus sévères", annonce Ine Van Wymeersch, la procureure du Roi de Hal-Vilvorde.

Tous les conducteurs en infraction seront en effet appelés à comparaître devant le tribunal de police. "Nous souhaitons marquer le coup en ne donnant pas de possibilité de transaction. Nous espérons, de la sorte, conscientiser les automobilistes", poursuit Mme Van Wymeersch.

Cette politique de la tolérance zéro ne doit évidemment rien au hasard, la police et la justice s'appuyant sur les statistiques existantes pour cibler des objectifs précis. "D’après les chiffres, beaucoup d’accidents mortels sont dus à l’alcool et à la distraction au volant. L’utilisation du GSM au volant est l’une des raisons principales du manque d’attention."

Inutile de dire que pour les récidivistes, les mesures envisagées sont encore plus sévères "Tout récidiviste se verra d’office retirer son permis de conduire (...) Et puis, pour le reste, cela se décidera au tribunal", previent la procureure du Roi, bien décidée à ne rien laisser passer.

(FvE/Picture : Twitter)

FvE

FvE

PR/Press/Copywriter - Globetrotteuse - AsiaMania - Reading addict

Pour aller plus loin