Tagtik

Les salaires des CEO belges très critiqués

Les CEO du Bel 20 ont gagné 38 fois plus que ce que touche un travailleur moyen. Ce constat fait grincer les dents de la FGTB...

Chez nous, l'écart de rémunération entre les CEO des grandes entreprises et les travailleurs lambda reste important. Les CEO du Bel 20 ont gagné 38 fois plus que ce que touche un travailleur moyen. C'est ce que révèle la FGTB dans son dernier baromètre socio-économique, peut-on lire dans La Dernière Heure. Ce constat fait évidemment grincer les dents du syndicat.

Dans le même temps, un autre éclairage vient renforcer cette perception d'inégalité. Selon le bureau du Plan, les salaires des patrons du Bel20 ont gonflé de 13 % alors que ceux des travailleurs moyens n'auraient augmenté que d'1,9 %. Un paradoxe qui choque Robert Vertenueil, président de la FGTB, qui note que "la richesse des entreprises résulte principalement du produit du travail de ses salariés".

Interrogé à ce sujet, Nicolas Deprets, porte-parole du syndicat socialiste, confie au quotidien : "L'évolution des salaires et l'évolution de la rétribution des actionnaires et des patrons devrait être la même (...) Les entreprises deviennent prospères grâce au travail de leurs salariés mais ceux-ci ne sont pas rétribués en conséquence."

Fort de ces constats, la FGTB préconise donc de limiter le salaire des grands patrons. "Notre position est claire : nous souhaitons limiter la tension salariale dans les entreprises de un à quatre, et de un à dix dans les multinationales. Si le salaire minimum est de 2.000 euros par exemple, le salaire le plus haut, au sein de la même entreprise ne doit pas dépasser 20.000 euros. Ce qui n'est pas un petit salaire pour une fonction dirigeante", conclut le syndicat.


(JaG - Source : La Dernière Heure - Illustration picture : Pixabay)

JaG

JaG

Web content writer

Pour aller plus loin