Tagtik

Le vrai coût de l'évasion fiscale pour la Belgique

Calculé à l'échelle de la Belgique, l'évasion fiscale représenterait une perte de 30,4 milliards d'euros. De quoi couvrir la charge de la dette publique belge...

Si l'on en croit une étude du groupe des socialistes et démocrates (S&D) du Parlement européen, dévoilée mercredi, l'évasion fiscale coûterait chaque année près de 825 milliards d'euros aux États de l'UE, auxquels il convient d'ajouter de 50 à 190 milliards d'euros d'évitement fiscal.

Si le S&D reconnaît une relative baisse de l'évasion fiscale (-11,3% si l'on tient compte de l'inflation), qu'il attribue aux 14 textes adoptés au niveau européen, il souhaite que l'UE ne relâche pas ses efforts.

Calculé à l'échelle de la Belgique, l'évasion fiscale représenterait une perte de 30,4 milliards d'euros. C'est plus qu'aux Pays-Bas (22 milliards) mais beaucoup moins qu'en Italie (190,9 milliards).

Mardi, les Verts européens avaient déjà publié une étude sur les taux d'imposition des multinationales. Elle montrait un fossé béant entre les taux nominaux attendus (23% en moyenne dans l'UE) et les taux effectivement payés (15% en moyenne).

La Belgique présenterait un des plus grands différentiels, avec un taux d'imposition nominal de 34% (avant la réforme en cours de l'impôt des sociétés) et un taux effectif de 14%.

(LpR/Picture : Pixabay)

LpR

LpR

Sport and data journalist @Tagtik - Crystal Palace, Andy Hampsten, Antoine Blondin & Sachin Tendulkar - redaction@tagtik.be

Pour aller plus loin