Tagtik

La lente agonie de nos librairies

"Peu d'autres activités commerciales ont été aussi durement touchées ces dernières années", indique Christine Mattheeuws, présidente du SNI.

Allons-nous vers la disparition progressive des libraires et des marchands de journaux? C'est en tous cas ce que laissent penser les chiffres révélés par une étude du Syndicat neutre pour indépendants (SNI), publiée lundi et qui s'appuie sur des données de SPF Economie.

Le constat est sans appel : le nombre de librairies a diminué d'un quart en dix ans tandis qu'entre 2016 et 2017, ce sont en moyenne trois de ces commerces qui ont baissé leur volet définitivement chaque semaine.

En 2008, on dénombrait encore 4.219 librairies en Belgique. Il n'en restait plus que 3.095 en 2017. "Peu d'autres activités commerciales ont été aussi durement touchées ces dernières années", regrette Christine Mattheeuws, présidente du SNI.

Pour expliquer ce recul inexorable, l'organisation de défense des indépendants pointe la numérisation croissante du paysage médiatique, la popularité des jeux de hasard en ligne et le recul du nombre de fumeurs, qui y achetaient leurs cigarettes.

Le SNI tempère néanmoins le pessimisme sur l'avenir de ce type de commerce, qui pourrait devenir un point d'enlèvement des commandes en ligne. Mais les librairies devraient alors recevoir une compensation décente, plaide le SNI.

(LpR/Picture : Pixabay)

LpR

LpR

Sport and data journalist @Tagtik - Crystal Palace, Andy Hampsten, Antoine Blondin & Sachin Tendulkar - redaction@tagtik.be

Pour aller plus loin