Tagtik

Sodas light et AVC, attention danger!

Des chercheurs américains ont remarqué qu’une consommation excessive de sodas allégés augmentait légèrement le risque d’accident vasculaire cérébral.

 

Mauvaise nouvelle pour ceux qui aiment se désaltérer avec un bon soda glacé aux heures les plus chaudes d'une journée d'été: une étude universitaire américaine récente démontre en effet que ces boissons sucrées, surtout quand elles sont allégées, pourraient accroître le risque d'accident vasculaire cérébral. Et ce, même en ne consommant qu'un seul soda par jour!

Les sodas light déjà régulièrement pointés du doigt pour leurs liens évérés avec l'obésité, le diabète, l'hypertension, le risque d'infarctus… sont à nouveau au banc des accusés dans une étude menée par l’American Heart Association, qui vient d'ajouter un nouveau risque à la consommation de boissons gazeuses allégées en sucre : l’accident vasculaire cérébral (AVC).

L'équipe de l'Université de Boston a suivi à la loupe un groupe de 2.900 personnes de plus de 45 ans pendant 10 ans et il s'avère que les sodas, y compris quand ils sont allégés, peuvent accroître le risque d'AVC. Au terme de leurs travaux, 97 cas d'AVC avaient été recensés. "Nous avons découvert que boire ces breuvages tous les jours multiplie par 3 le risque de faire un AVC", explique le Docteur Matthew Pase. Les chercheurs soulignent néanmoins que le lien reste assez faible. Pas de panique donc, il s’agit plutôt de rappeler qu’il est préférable pour la santé d’opter pour des boissons naturellement pauvres en sucre que pour celles artificiellement sucrées grâce à des édulcorants.

Mais cette étude pointe néanmoins du doigt les boissons édulcorées, dites "light" et contredit le fait qu'elles seraient une option plus saine, puisqu'elle ne diminuent pas la prévalence des AVC dans l'échantillon observé.


(FL/Picture : Osmar do Santo via Unsplash))

Fred Lebon

Fred Lebon

Journaliste FR aimant chiffres et graphes- Consommation, économie, société, statistiques

Pour aller plus loin