Tagtik

De nouveaux pouvoirs pour votre facteur?

Cette expérience-pilote, menée à l'échelle d'un village wallon, vise à simplifier la réception des recommandés en donnant un statut de mandataire légal aux facteurs.

L'arrivée d'un recommandé à votre adresse et sa bonne réception par son destinataire sont, depuis toujours, source de perte de temps et de malentendus.

Tout commence souvent par un avis de passage avec la mention du recommandé déposé par votre facteur dans votre boîte aux lettres. Il faut ensuite, avant un certain délai, se rendre au bureau de poste ou au point de collecte le plus proche pour retirer le courrier recommandé. Pas toujours simple quand on travaille...

Inutile de dire que si vous êtes par malheur en vacances à ce moment-là, cela peut signifier la perte de documents importants. Pour les citoyens en défaut de paiement ou les personnes sous le coup d’une action judiciaire, cette procédure est peu efficace et sujette à toutes les interprétations. Ou tous les atermoiements. Pour tenter de sortir de cette impasse, une expérience-pilote a été lancée dans la localité de Marbais (Villers-la-Ville).

L'idée est simple: ceux qui le souhaitent peuvent donner le statut de mandataire légal à leur facteur. Celui-ci peut alors déposer le recommandé dans la boîte aux lettres, même en l’absence de son destinataire. "Le test est en cours depuis plusieurs semaines, et il n’y a pas de date clairement définie pour la fin", précise Barbara Van Speybroeck, la porte-parole de Bpost.

"Nous avons contacté les personnes résidant dans la zone du test pour voir si elles voulaient adhérer à celui-ci. Il n’y a aucune obligation, et certains documents sont exclus actuellement comme les recommandés avec accusé de réception, les plis judiciaires, les courriers impliquant des frais de douanes ou encore des courriers ayant une valeur déclarée", nuance-t-elle.

Apparement, ce système fonctionne. "Tout se passe bien et il n’y a pas encore eu d’incident, assure-t-elle. "Pour prouver que le recommandé est bien déposé dans la boîte aux lettres, le facteur scanne la lettre et son statut est mis à jour dans une base de données. Bien sur, le facteur se réserve le droit de poster le courrier s’il n’est pas sûr que la personne habite bien sur place, par exemple s’il manque un nom sur la boîte," indique la porte-parole de Bpost, qui explique que le recommandé reste donc traçable en permanence.

(LpR - Source : la DH/Picture : Pixabay )

LpR

LpR

Sport and data journalist @Tagtik - Crystal Palace, Andy Hampsten, Antoine Blondin & Sachin Tendulkar - redaction@tagtik.be

Pour aller plus loin