Tagtik

Que faisait cet extrémiste au premier rang de la fête flamande?

Lors de la célébration de la fête de la communauté flamande,à Courtrai, des personnalités de premier plan comme le Premier ministre flamand Jan Jambon, le bourgmestre de Courtrai Vincent Van Quickenborne ou le député fédéral Dries Van Langenhove étaient assises au premier rang, en compagnie d'individus nettement moins recommandables.

En effet, gros couac pour les organisateurs, aux côtés de Dries Van Langenhove, les médias ont repéré la présence d'une figure controversée: Aurélien Verhassel, ancien leader du mouvement d'extrême droite français 'Génération Identitaire'. Ce citoyen français a été récemment condamné à une peine de prison ferme pour des violences commises sur des personnes d’origine étrangère.

"Je trouve la présence de cette personnalité d'extrême droite au premier rang totalement inappropriée. A l'avenir, la ville va reprendre le protocole en main pour éviter cela", explique le bourgmestre Van Quickenborne à De Standaard.

Les autorités ont-elles invité cet énergumène ou se sont-elles retrouvées fortuitement dans le même espace que lui? Le débat fait rage en Flandre où la presse s’est emparée de la question.

Jorgen Deman, président du comité organisateur des Eperons d'Or, se dit ennuyé par la présence de ce personnage controversé au premier rang: "Verhassel n'était pas invité et n'était certainement pas un invité d'honneur. Je ne le connaissais même pas. Je suppose qu'il est entré avec Dries Van Langenhove et a obtenu un siège au premier rang", a-t-il déclaré.

Précisons que Aurélien Verhassel n'est plus membre de Géneration Identitaire mais gère désormais "La Citadelle" installée à Lille. C'est une association qui ne fait guère mystère de sa vocation. Elle se présente comme : "le lieu de rassemblement de tout ceux qui résistent à la culture globale et à la destruction de nos identités".

(LpR avec Fausto - Source: De Standaard / Illustration: Belga)

LpR

LpR

Sport and data journalist @Tagtik - Crystal Palace, Andy Hampsten, Antoine Blondin & Sachin Tendulkar - redaction@tagtik.be

Pour aller plus loin