Tagtik

Qu'est-il arrivé à ce manifestant pour le climat?

Comportement disproportionné des agents de Securail a bord d'un train à destination de Gand, indiquent plusieurs médias flamands

L'affaire fait grand bruit en Flandre, où elle enflammé les réseaux sociaux, dans la foulée de la marche pour le climat de dimanche.

Un voyageur qui revenait de la manifestation a été violemment expulsé du train dans lequel il avait pris place en première classe. Le train était bondé et les voyageurs avaient été autorisés à s'installer en première classe vu la foule, affirment les témoins

Le voyageur a pourtant été éjecté manu militari par des agents de Securail, révèlent ce lundi plusieurs médias flamands, qui ont diffusé des images de l'incident. Des images diffusées par VTM montrent notamment comment les cerbères se couchent littéralement sur ce jeune homme pour le plaquer au sol sans ménagement sur le quai.

Nombreux sont ceux qui se demandent si une telle violence était nécessaire pour résoudre cette situation, qui a eu lieu dimanche, vers 17 heures, à la gare du Nord, dans train à destination de Gand.

"Une accompagnatrice de train a explicitement indiqué que les gens pouvaient aller s'asseoir en première classe, vu la foule", déclare un témoin ayant filmé l'incident.

"Le jeune est en panique totale, hurle que l'accompagnatrice de train lui a donné l'autorisation, mais sans effet", souligne l'auteur de la vidéo. "Tout ça dans le contexte d'une marche pacifique pour le climat où le transport public devrait d'ailleurs jouer un rôle crucial", insiste le témoin.

La SNCB affirme ce lundi avoir diligenté une enquête interne.

(LpR/Picture : Pixabay)

 

LpR

LpR

Sport and data journalist @Tagtik - Crystal Palace, Andy Hampsten, Antoine Blondin & Sachin Tendulkar - redaction@tagtik.be

Pour aller plus loin